twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’américain Oracle va investir 1 million $ pour soutenir les start-up africaines

vendredi 4 février 2022

Depuis cinq ans, le nombre d’entreprises internationales qui mettent en place des initiatives de soutien aux entreprises technologiques croit. Une aubaine pour les jeunes pousses qui grandissent parfois très vite.

Le géant technologique américain Oracle a annoncé, mercredi 2 février, un investissement de 1 million $ pour soutenir les start-up africaines. L’objectif est de permettre à ces jeunes pousses d’avoir accès aux dernières technologies du cloud grâce à des « crédits cloud » pouvant atteindre 10 000 $ destinés à 100 start-up, pour la mise en œuvre de leurs divers projets numériques.

«  L’Afrique est un foyer d’entrepreneurs technologiques, et nous avons constaté une croissance de 91 % des inscriptions de start-up sud-africaines, et de 39 % de plus de 13 autres pays africains au cours de l’année dernière. L’investissement d’un million de dollars va renforcer les efforts des entrepreneurs technologiques en Afrique pour utiliser les dernières technologies numériques afin d’assurer le succès de leurs start-up  », a indiqué Oracle.

L’investissement de l’entreprise américaine Oracle dans les start-up africaines s’inscrit dans le cadre d’Oracle for Startups, une initiative d’appui technologique aux jeunes entreprises dans leur développement. Il intervient après l’annonce récente par Oracle de l’ouverture de sa première région cloud en Afrique dans le but de répondre à la demande croissante du continent en services cloud de qualité.

Avec la connectivité à haut débit qui se développe sur le continent, poussé par l’investissement des opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès Internet dans les câbles sous-marins de fibre optique, l’utilisation des technologies du cloud grandit progressivement. Sécurisé et fiable, le service est la garantie d’activité globalement sans risque. Oracle, avec ses crédits cloud, permet aux start-up de se déployer en toute quiétude.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 4 février 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)