twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’administration à la traîne

lundi 19 mars 2001

Le niveau d’équipement des entreprises sénégalaises est assez acceptable si l’on en croit les résultats de l’étude de la "grappe économie Ntic". Il ressort de cette dernière que 99% des structures sont informatisées dont 72% sont en réseaux. La tendance à la modernisation est nette car 67% des entreprises utilisent un micro-ordinateur comme serveur.

Il a été dénombré 8203 postes de travail dans l’ensemble des entreprises informatisées dont 6178 connectés en réseaux. Le nombre moyen de postes de travail par entreprise varie entre 2 et 5. On retrouve dans cet intervalle 23% des entreprises interrogées. Seules14% déclarent posséder 50 postes et plus.

L’administration sénégalaise est à la traîne avec 3 000 postes de travail environ. Ce chiffre ne présage pas d’un avenir radieux dans le domaine des Ntic pour le Sénégal si des mesures hardies ne sont pas prises dare-dare. En effet, de nombreux experts sont d’avis que c’est l’administration, notamment à travers le "Business to Governement" (B2G), relatif aux appels d’offres publics électroniques, qui a servi de fer de lance au développement des Ntic dans de nombreuses régions du monde, notamment en Amérique du nord et en Europe. L’inexistence du "B2G" est un frein au développement des Ntic, en général, au Sénégal et en Afrique.

Malgré les efforts consentis dans le domaine de la détaxation des équipements informatiques, 73% des entreprises interrogées jugent encore leur coût élevé. 18% disent même que c’est très élevé.

Des efforts doivent être faits par les fournisseurs en ce qui concerne le service après vente. 42% des entreprises le jugent passable et 15% d’entre elles soutiennent qu’il est médiocre. L’approvisionnement pose moins de problème puisque 80% des entreprises trouvent ce qu’ils veulent sur place.

Concernant la configuration actuelle du marché des systèmes d’exploitation, c’est le "Windows 99" qui rafle la mise car 31% des entreprises l’utilisent. Il est suivi du "Windows 95" (21%) et du "Windows NT" (20%). Comme quoi, les entreprises sénégalaises suivent les avancées technologiques avec un rythme assez satisfaisant. Cela apparaît mieux dans les intentions d’équipement car 63% des entreprises comptent acquérir "Windows 2000" au moment de l’enquête, 18% pour"Linux" et 9%, "Windows NT".

C’est dans le secteur de l’industrie que l’on retrouve le plus fort penchant pour "Windows 2000", avec 79%. Elle est suivie du commerce avec 70% et les services, 50%.

Avec le développement des Ntic, c’est le fax et les serveurs vocaux qui ne présentent pas de grandes perspectives au Sénégal. 82% des entreprises répondent pas "je ne sais pas" à la question de savoir est-ce qu’il comptent acquérir un fax. Elles sont 69% à le dire pour ce qui concerne les serveurs vocaux.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)