twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’administrateur du site Rewmi.com libéré : « On va participer à démasquer les auteurs des injures », promet El Malick Seck

vendredi 9 novembre 2007

Le patron du site d’information Rewmi.com est libre depuis hier. El Malick Seck, qui a passé 24 heures entre les mains des éléments de la Dic, dit ne pas cautionner les insultes à l’origine de son arrestation. Notre confrère promet même de participer à démasquer les auteurs des propos incriminés et compte accentuer la modération du forum.

L’administrateur du site Rewmi.com, le journaliste El Malick Seck, a été libéré hier par la Division des investigations criminelles (Dic) qui l’avait interpellé avant-hier matin pour des commentaires injurieuses à l’endroit du président de la République constatées dans le forum des internautes visitant son site d’information.

L’internaute auteur des propos injurieux réagissait ainsi à la suite d’un article du quotidien « L’Observateur » repris par Rewmi.com et faisant état de l’acquisition d’une nouvelle Limousine pour le président de la République.

A la Dic, nous apprend une source, M. Seck a fait preuve de collaboration et tout laisse croire qu’il pourrait ne plus être inquiété pour cette affaire. Son arrestation, « c’était pour pouvoir identifier l’auteur des propos », nous confie une source policière. Et sur ce point, les éléments de la Dic, qui voulaient donner un coup de semonce, entendent continuer les investigations pour mettre la main sur les vrais coupables. Une détermination qui ne laisse pas indifférent El Malick Seck.

Contacté par téléphone, l’administrateur du site Rewmi.com a confié qu’il va « participer à démasquer les auteurs » des propos qui lui ont valu d’être cueilli matinalement à Thiès avant d’être conduit à Dakar. El Malick Seck a d’ailleurs écrit une lettre d’excuses envoyée au ministère de l’Intérieur et au chef de l’Etat.

« Ce sont des excuses destinées au président de la République », précise-t-il. « Nous ne sommes pas auteur (des propos incriminés, ndlr), mais nous sommes responsable. Nous n’allons pas cautionner des insultes. C’est dans le sens de l’apaisement. Nous sommes éditorialement engagés et nous allons participer à démasquer les auteurs », a ajouté M. Seck.

Cette libération de notre confrère intervient quelques jours seulement après qu’un homme d’une trentaine d’années répondant au nom de Meïssa Dieng eut été arrêté par la Dic pour des propos également injurieux à l’endroit du chef de l’Etat et d’un guide religieux, sur le forum du même site d’information. M. Dieng, qui gardait une dent contre l’avocat Me Yaré Fall à propos d’une affaire d’héritage, avait signé ses injures par le nom de l’avocat qui ne tarda pas à être l’objet de menaces de mort envoyées par téléphone. Ce qui pose la question de la modération des fora des sites d’information.

Interpellé sur ce point, El Malick Seck a promis d’accentuer ce domaine de la modération, à recourir à la technologie nécessaire pour y parvenir, « même si c’est difficile », reconnaît-il. L’administrateur de Rewmi.com en appelle aussi à une démarche responsable des participants au forum.

Malick Ciss

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)