twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Université virtuelle africaine opte pour le renforcement des capacités

mardi 12 février 2008

Offrir à la fois une formation de type universitaire et une expérience pratique de développement des programmes d’enseignement à distance. Voilà la vocation du programme de renforcement de capacités mis en route par l’Université virtuelle africaine (Uva) et dont le lancement officiel a été effectué hier, lundi 11 février, à Dakar. Au bout du compte, l’objectif est de développer les programmes de contenus dans nos universités et de promouvoir la recherche et la coopération universitaire par le biais de méthodologies d’enseignement à distance adaptées aux différents contextes africains.

L’Université virtuelle africaine, créée en 1997, a procédé hier, lundi 11 février, au lancement officiel de son programme de renforcement des capacités des universités africaines dans le domaine de l’enseignement à distance. La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence d’une large palette d’acteurs de l’éducation et de participants issus de 24 universités africaines de 17 pays francophones, anglophones et lusophones, a permis de passer en revue les enjeux et les modalités d’un programme de capacitation dont la vocation est d’offrir à la fois, au monde de l’enseignement supérieur, une formation de type universitaire et une expérience pratique de développement de programmes d’enseignement à distance. Pour le directeur des programmes de l’Université virtuelle africaine, Nicolas Rippon qui se prononçait lors de la cérémonie officielle, ce programme de renforcement des capacités vise avant tout à donner aux universités partenaires les outils nécessaires au développement de leurs propres programmes de contenus.

Financé par la Banque ouest africaine de développement (Boad) et le Programme des nations unies pour le développement (Pnud), le programme de renforcement des capacités de l’Université virtuelle africaine est d’un coût d’environ 100.000 de dollars par institution. Il s’intéresse de manière globale à trois domaines d’études dont le développement de ressources pédagogiques, l’offre de programmes à distance et les problèmes technologiques, de même que la gouvernance, la gestion et le financement de programme d’enseignement à distance. La première étape du programme de capacitation de l’Uva qui a été lancé hier touchera du 11 au 15 février les participants anglophones et lusophones alors que les participants francophones seront concernés du 25 au 29 février.

A l’issue du programme de renforcement des capacités, les participants devront assister leurs universités à réussir le pari d’intégrer les technologies de l’information et de la communication dans les programmes d’enseignements traditionnels, aussi bien en face à face qu’en ligne. Notons enfin que l’Université virtuelle africaine qui travaille avec plus de 58 universités partenaires dont 33 pays dans toute l’Afrique se fixe pour objectif de créer, au sein de chaque université, une équipe d’experts destinée à promouvoir, guider et faciliter le développement, la livraison et la gestion de programmes d’enseignement à distance.

Moctar Dieng

(Source : Sud Quotidien, 12 février 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)