twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Union internationale des télécommunications autorise le tunisien Telnet Holding à lancer le satellite Challenge One

mardi 2 février 2021

D’ici 2023, une trentaine de satellites tunisiens devrait flotter dans l’espace à l’initiative de la société tunisienne Telnet Holding. Le lancement du tout premier de ces équipements est prévu pour mars 2021.

La société tunisienne Telnet Holding, spécialisée dans la recherche et le développement en ingénierie de produits, en génie électronique et mécanique dans divers domaines tels que les télécommunications, peut lancer en toute sérénité son tout premier satellite baptisé Challenge One dans l’espace. La société a obtenu à cet effet l’accord de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L’obtention par Telnet Holding de la licence découle de la soumission pour examen du dossier technique et juridique du projet auprès de cette agence des Nations unies sur les télécoms. « Après avoir examiné tous les détails du projet technologique, l’UIT a informé tous les pays du monde via son site web officiel du projet. Une procédure qui est adoptée dans tous les projets de satellites. Après avoir rempli toutes les conditions, il a été décidé d’accorder des licences de communication pour lancer le satellite Challenge One », a déclaré Mohamed Frikha, le directeur général de Telnet Holding, lundi 1 er février.

Challenge One est le premier d’une constellation de trente satellites que Telnet Holding veut mettre en place dans l’espace d’ici 2023. Il a été totalement construit avec l’expertise tunisienne. Il devrait être propulsé hors de l’atmosphère en mars 2021, sur la fusée Soyouz-2. Le contrat de lancement a d’ailleurs été signé le 1 er avril 2019, entre Mohamed Frikha et Alexander Serkin, le président-directeur général de la société russe GK Launch Services.

Dans un entretien accordé à Sputnik News en juin 2020, Anis Youssef, le directeur du département innovation du groupe Telnet, expliquait que le satellite Challenge One est un nanosatellite spécialisé dans l’Internet des objets (IoT). Cette technologie pourrait être utilisée « dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, par exemple. Il sera possible de suivre le cheptel qui traverse la frontière entre la Tunisie et l’Algérie, ou d’actionner à distance une pompe solaire pour irrigation. Elle pourra aussi être utilisée dans le domaine du transport et de la logistique, en permettant de suivre la température d’un container ou de la modifier à distance, ou encore de poursuivre sa propre valise dans les aéroports », précisait-il.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)