twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UNICEF et Microsoft lancent une plateforme d’apprentissage mondiale contre la crise de l’éducation provoquée par la COVID-19

mardi 21 avril 2020

L’UNICEF et Microsoft Corp. ont annoncé aujourd’hui l’expansion d’une plateforme d’apprentissage mondiale pour aider les enfants et les jeunes touchés par la COVID-19 à poursuivre leur éducation de chez eux.

Le Passeport pour l’apprentissage est né sous la forme d’un partenariat entre l’UNICEF, Microsoft et l’Université de Cambridge et ses services Cambridge University Press et Cambridge Assessment. Il est conçu pour apporter un enseignement aux enfants déplacés et réfugiés au travers d’une plateforme d’apprentissage numérique à distance. Il a maintenant été largement étendu pour proposer des programmes nationaux aux enfants et aux jeunes dont les écoles ont dû fermer en raison de la COVID-19. La plateforme fournira également des ressources essentielles aux enseignants et aux éducateurs.

« Qu’il s’agisse des fermetures d’école, du confinement ou du sentiment persistant de peur et d’angoisse, les effets de cette pandémie touchent des enfants dans le monde entier », a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. « Nous devons faire front commun et chercher tous les moyens pour permettre aux enfants de continuer à apprendre et les aider dans cette période difficile. Grâce à des partenaires de longue date comme Microsoft, nous sommes en mesure de déployer rapidement des solutions innovantes et flexibles pour les enfants et les jeunes. Les adaptations apportées au Passeport pour l’apprentissage viennent nous rappeler ce que nous sommes capables d’accomplir pour les enfants alors que le monde entier s’enfonce dans la crise. »

Selon les données les plus récentes de l’UNESCO, 1,57 milliard d’élèves sont concernés par des fermetures d’écoles dans plus de 190 pays à travers le monde [1]. Le Passeport pour l’apprentissage, dont la mise au point se poursuit depuis 18 mois, devait faire l’objet d’un lancement au travers d’un programme pilote cette année. Lorsque la pandémie mondiale a frappé et que des écoles ont fermé dans le monde entier, le programme a vu sa portée rapidement étendue. À présent, tous les pays qui disposent d’un programme susceptible d’être enseigné par Internet pourront proposer des cours en ligne aux enfants et aux jeunes équipés d’un dispositif chez eux.

Le Kosovo, le Timor-Leste et l’Ukraine – qui ont vu leurs écoles fermer ces dernières semaines pour contribuer à freiner la transmission du virus – sont les premiers pays à déployer leur programme en ligne au travers du Passeport pour l’apprentissage. Les contenus proposés aux élèves comprennent des livres, des vidéos et des contenus supplémentaires en ligne pour les parents d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage.

« Les retombées de la COVID-19 s’affranchissent des frontières, alors la riposte doit suivre le même chemin. Elle nécessite une collaboration entre les secteurs public et privé pour garantir que chaque élève reste impliqué et continue d’apprendre », a affirmé, Brad Smith, Président de Microsoft. « Le Passeport pour l’apprentissage de l’UNICEF bénéficie d’un positionnement unique, qui en fait une solution d’apprentissage flexible, capable de combler le déficit d’enseignement de millions d’élèves et de transférer la salle de classe chez eux pendant la pandémie. »

Pour cela, les enfants et les jeunes qui poursuivent leur éducation en ligne accèdent à une plateforme spécifique au travers de la page learningpassport.unicef.org de leur pays. La plateforme dédiée à chaque pays propose un programme numérisé qui réunit des manuels scolaires et une sélection de contenus supplémentaires, dans les langues nationales. La sélection et la mise à jour du programme sont réalisées de façon conjointe au niveau des pays pour servir au mieux les besoins particuliers des élèves et des éducateurs. Le Passeport pour l’apprentissage enregistre les éléments du programme appris par l’élève et le guide sans réclamer d’intervention supplémentaire importante.

Le Passeport pour l’apprentissage constitue un bon exemple des partenariats noués par l’UNICEF avec des entreprises au travers d’une approche fondée sur des valeurs partagées. Ils permettent de générer de la valeur pour la société tout en s’attaquant aux obstacles et comportent également un intérêt commercial indéniable.

Le Passeport pour l’apprentissage s’intègre dans le programme Avancées mondiales de Génération sans limites sur l’enseignement et le travail à distance. L’objectif de ce programme est d’utiliser la technologie pour surmonter les difficultés que rencontrent les élèves, les animateurs et les fournisseurs de services d’enseignement, en particulier dans les zones affectées par des conflits et les contextes d’aide humanitaire. Génération sans limites est un partenariat mondial intersectoriel destiné à répondre aux besoins urgents en matière d’expansion de l’éducation, de la formation et des possibilités d’emploi des jeunes.

(Source : UNICEF, 21 avril 2020)

[1] https://en.unesco.org/covid19/educa...

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)