twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UNESCO réoriente ses engagements dans la formation du personnel des radios communautaires

mercredi 18 juillet 2012

L’UNESCO entend se déployer dans les prochaines années dans la formation du personnel des Centre multimédias communautaires installés dans une trentaine de départements du pays, a confié à l’APS un responsable du Bureau régional de l’organisation à Dakar, Ydo Yao.

‘’On insiste sur leur autonomie. On veut les sevrer totalement et on va vers la formation de leur personnel qui s’est pas stable, mais aussi les aider à trouver leurs propres ressources pour leur pérennisation’’, a expliqué le chef de la Section éducation à la paix, VIH/Sida et développement durable.

‘’C’est un défit pour gagner la bataille de la sédentarisation surtout avec le personnel qui bougent tout le temps à défaut de moyens’’, a-t-il indiqué.

M. Yao intervenait en marge d’un séminaire de formation des animateurs des radios communautaires sur ‘’l’approche psychologique dans la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre à Toubacouta (Foundiougne).

‘’Nous cherchons à renforcer les CMC et mobiliser des ressources et nous travaillons avec le ministère de la communication à la recherche d’autres bailleurs’’, a-t-il dit soulignant que l’UNESCO traverse des difficultés l’empêchant de poursuivre ses engagements.

Le responsable de l’UNESCO a plaidé également pour l’implication des collectivités locales pour la prise en charge des radios communautaires.

‘’Si certains font des efforts d’autres ne s’intéressent pas aux CMC parce qu’ils ne font la politique, mais l’idéal c’est que les structures locales comme les mairies et les Communautés rurales participent dans le budget’’, a-t-il estimé.

(Source : APS, 18 juillet 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)