twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UIT va renforcer les compétences des acteurs publics congolais en économie numérique

mercredi 21 août 2019

Léon Juste Ibombo, ministre congolais des Postes et Télécommunications, a reçu en audience Andrew Rugege, directeur Afrique de l’Union internationale des télécommunications (UIT), le 20 août 2019. Au cours de cette rencontre, il a sollicité et obtenu de l’organisation spécialisée des Nations unies son expertise pour accompagner le pays dans le renforcement des capacités des acteurs publics dans la mise en œuvre de la stratégie de développement de l’économie numérique.

Les deux parties ont ainsi convenu d’organiser, du 14 au 19 octobre 2019, un atelier national sur le numérique. À travers la promotion des transactions électroniques, la règlementation du e-commerce, la protection des données personnelles, la lutte contre la cybercriminalité et la création d’un centre d’alerte contre la cybercriminalité, le Congo et l’UIT espèrent non seulement améliorer les connaissances des participants à l’atelier sur la législation en vigueur, mais contribuer également à booster le potentiel du secteur.

« Nous sommes tombés d’accord pour que l’UIT puisse nous accompagner à renforcer les capacités de tous les acteurs du secteur numérique, y compris les juges et les policiers », a indiqué Léon Juste Ibombo.

Andrew Rugege a déclaré que c’est le rôle de l’UIT « de travailler avec les Etats membres et d’autres structures pour le développement des télécoms », pour justifier la disponibilité de l’UIT à accompagner le Congo dans ce renforcement des compétences locales en économie numérique.

Cet appui de l’UIT intervient quelques jours après la présentation officiellement de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique, baptisée « Congo Digital 2025 ». C’était le 9 août 2019 à Brazzaville.

(Source : Agence Ecofin, 21 août 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)