twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UEMOA veut vulgariser l’usage des cartes bancaires

mardi 26 avril 2005

Le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-UEMOA) envisage de "vulgariser au maximum" les cartes bancaires au sein des pays membres, a annoncé mardi à Dakar, Mamadou Sérémé, adjoint du directeur des systèmes de paiement de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

"Nous voulons que les moyens de paiement en espèces puissent se réduire et que les cartes puissent être utilisées à tous les niveaux", a notamment déclaré Mamadou Sérémé qui s’exprimait en marge de l’ouverture dans la capitale sénégalaise d’un séminaire de formation en monétique.

Les cartes sont perçues comme étant pour quelques privilégiés, a-t-il souligné ajoutant que l’objectif recherché, à travers ce projet, est de "vulgariser les cartes au maximum, que les moyens de paiement en espèces puissent se réduire et que les cartes puissent être utilisées à tous les niveaux".

Le GIM-UEMOA veut permettre à ceux qui n’ont pas une carte bancaire de pouvoir utiliser ce moyen de paiement, c’est-à-dire les cartes monnaie électroniques (CNE) qu’on peut charger comme on charge un téléphone portable pour pouvoir faire des transactions, a expliqué Mamadou Sérémé.

"Nous allons sensibiliser les commerçants qui auront des terminaux de paiement uniformes pour toute la zone", a affirmé M. Sérémé qui a souligné qu’actuellement, le vrai frein est que "si un commerçant veut avoir toutes les banques, il faut qu’il ait une machine BICIS, une machine SGBS, etc.".

Le GIM-UEMOA pense que dans les années à venir, il va en arriver à une bonne vulgarisation des cartes "comme les téléphones portables l’ont eu à un moment donné".

Le paiement par carte bancaire est un domaine qui évolue beaucoup, a encore dit Mamadou Sérémé, précisant qu’au niveau de l’UEMOA, "le marché évolue positivement".

"Depuis le lancement du projet de réforme du système paiement par la banque centrale, pratiquement toutes les banques sont en train de se doter d’un système de paiement. Il y en a qui sont plus développés que d’autres mais dans l’espace de l’UEMOA toutes les banques ont commencé à développer" ce système, a-t-il affirmé.

Relevant que les banques ont fait des investissements pour acquérir le système privatif à l’interne, M. Sérémé a déclaré que le GIM-UEMOA veut fédérer toutes ces initiatives pour en arriver à "l’interbancarité" monétique du paiement à carte.

Il a ajouté qu’au courant de l’année 2005, le centre traitement monétique créé à Dakar en janvier dernier par l’ensemble des banques de l’Union pourra être opérationnel.

Le séminaire du GIM-UEMOA (26 avril - 11 mai) se déroulera en trois sessions de trois jours. Il réunit des participants en provenance des différents pays membres de l’UEMOA.

Le GIM-UEMOA est chargé de définir un cadre réglementaire et sécuritaire pour toute la monétique de la région, signale-t-on.

(Source : APS, 26 avril 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik