twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UAT cherche à unifier l’infrastructure et la politique de l’Afrique pour pousser l’économie numérique

mercredi 9 novembre 2022

Cette semaine, des membres du secteur technologique se sont rendus au Cap pour l’Africa Tech Festival. L’événement d’une semaine comprend également AfricaCom, et le jour zéro de la conférence, l’Union africaine des télécommunications (UAT) a organisé un forum ministériel pour discuter du vaste sujet de l’économie numérique.

À cette fin, l’organisation a invité des délégués du Malawi, de la Namibie, de l’Ouganda et de la Zambie à dévoiler certaines des avancées qu’ils ont réalisées ces dernières années en termes de réalisation de l’économie numérique, ainsi qu’à obtenir leurs signatures sur un accord de collaboration visant à unifier les efforts en ce qui concerne les politiques et les infrastructures.

Il est également possible de mettre en place des normes pour le continent africain en ce qui concerne l’économie numérique, ainsi que le partage des connaissances entre les pays pour aider à accélérer certaines nations dans des domaines où d’autres sont déjà bien développés.

« L’Afrique a besoin que l’innovation numérique se répande dans tous les segments de l’entreprise et de la société si nous voulons renforcer notre économie numérique. Selon la Banque mondiale, l’Afrique a besoin de 100 000 milliards de dollars pour réaliser une transformation numérique complète, et personne, dans le secteur public ou privé, n’a la capacité de le faire seul. Grâce au pouvoir de l’investissement et de la réglementation, nous pouvons élaborer ensemble un cadre qui donnera effet à la croissance et au développement que nous souhaitons voir », a souligné le secrétaire général de l’UAT, John Omo.

(Source : AITN, 9 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik