twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UAR annonce réseau de distribution de signaux de télévision

mercredi 6 avril 2016

L’Union africaine de radiodiffusion (UAR) va mettre en place un réseau de distribution de signaux de télévision dont les services seront payants, dans le cadre de son réorganisation en cours, a indiqué, mercredi, à Dakar, son directeur général, Grégoire Ndjaka.

"Cela nous donnera une certaine autonomie. Nous allons signer la convention et installer ce réseau", a-t-il annoncé au cours d’un entretien avec le ministre de le Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye.

Le continent africain ’’ne doit pas rester en rade’’ dans ce domaine, a indiqué M. Ndjaka, un ancien de la Radiotélévision camerounaise (CRTV), soulignant la nécessité de trouver davantage de fonds pour l’UAR, en dépit des efforts faits pour sa réorganisation.

Il a par ailleurs annoncé que l’UAR va lancer un projet dénommé "one minute production", dans le cadre duquel elle compte signer des partenariats avec ses membres, les radios-télévisions publiques, pour qu’elles lui accordent une minute d’antenne de publicité.

"Nous sommes en train de travailler sur ce projet, la Radiotélévision du Cap-Vert a déjà signé, nous attendons" la signature de la Gambie, du Sénégal, de la CRTV (Cameroun) et de l’Algérie dans "les prochains jours", a ajouté le directeur général de l’UAR qui tient à Dakar, le 17 mai prochain, une rencontre des directeurs généraux des organismes membres de l’Union.

Grégoire Ndjaka a émis le souhait de voir le chef de l’Etat Macky Sall, président du comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du NEPAD, présider cette rencontre, afin qu’il porte les projets de l’UAR auprès de ses homologues.

Le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication a jugé ces projets innovants, avant de promettre un accompagnement de son département, par le biais du directeur de la Communication.

"L’Union a un rôle important à jouer dans le cadre de la coordination des radios diffusion qui sont au nombre de 46. C’est important, c’est plus de la moitié des pays africains", a relevé Mbagnick Ndiaye.

"Le président (de la République), si nous le sensibilisons sur l’enjeu des droits de transmission, pourrait porter le plaidoyer auprès des autres chefs d’Etats de l’Union africaine", a-t-il par ailleurs déclaré, en présence du directeur général de l’Agence de presse Sénégalaise (APS), Thierno Birahim Fall, et du directeur de la communication, Alioune Dramé.

(Source : APS, 6 avril 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)