twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Ouganda a reçu un financement de 200 millions $ de la Banque mondiale pour accélérer sa transformation numérique

mardi 8 juin 2021

L’extension de l’accès au haut débit abordable, l’amélioration de l’efficacité du service public grâce aux TIC et le renforcement de l’inclusion numérique sont au cœur des priorités actuelles du gouvernement ougandais. L’Association internationale de développement l’aidera à réaliser tous ces projets.

La République d’Ouganda a reçu de la Banque mondiale un financement de 200 millions USD, mercredi 2 juin. L’argent servira à accélérer la transformation numérique du pays à travers le projet Uganda Digital Acceleration Project-GovNet (UDAP-GovNet). Il est prévu à cet effet l’extension de l’infrastructure nationale de fibre dorsale de 1 000 km supplémentaires, l’installation de 500 km supplémentaires de fibre optique entre les villes.

A cela s’ajoutera la réalisation de connexions haut débit mobiles pour 900 unités administratives et centres de services du gouvernement dans les zones mal desservies, l’installation de 828 points d’accès Wi-Fi dans diverses communautés rurales et périurbaines, mal desservies et non desservies pour faciliter l’accès de leurs populations aux services en ligne.

« La transformation de l’infrastructure numérique de l’Ouganda est une nécessité urgente pour la reprise post-Covid. Nous attendons avec impatience le moment où tous les citoyens pourront accéder à un Internet de haute qualité et à faible coût, à des services publics en ligne, à une économie numérique qui stimule la croissance, l’innovation et la création d’emplois », a déclaré Tony Thompson (photo), le directeur de la Banque mondiale pour l’Ouganda.

« Le projet recueillera les commentaires des bénéficiaires sur les services électroniques prioritaires. Il identifiera et développera également des solutions numériques inclusives pour les personnes ayant de faibles niveaux de compétences et d’alphabétisation numériques, afin d’encourager leur pleine participation à l’économie numérique », a poursuivi Raman Krishnan, le chef d’équipe de travail de la Banque mondiale.

L’appui financier fourni par la Banque mondiale à l’Ouganda à travers l’Association internationale de développement (IDA) intervient quelques mois après que l’institution financière internationale a interpelé le pays sur l’importance des technologies numériques dans la réponse à la pandémie et la reprise économique. Dans sa dernière mise à jour économique sur l’Ouganda, « Solutions numériques en temps de crise », publiée en juillet 2020, la Banque mondiale conseillait en effet l’intégration des TIC dans des secteurs réels comme l’agro-industrie, la fabrication, le tourisme, les services publics, etc.

Une fois l’Ouganda transformé numériquement, la Banque mondiale estime que le pays sera doté des bases d’une meilleure résilience économique qui garantiront la continuité du service public, fourni à distance, sans papier et sans argent en espèce, réduisant ainsi la corruption, les malversations financières, les lenteurs administratives et bien d’autres tares qui nuisent à la bonne gouvernance.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 8 juin 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)