twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ONU signe un accord pour protéger l’environnement des déchets électroniques

mercredi 14 mars 2012

L’Union internationale des télécommunications (UIT), l’agence des Nations Unies spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication, a signé mardi un accord avec le Secrétariat de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets dangereux (SCB), pour réduire les dégâts causés par les déchets électroniques grâce à un système de recyclage des matériaux dangereux.

L’UIT s’attend à ce que les déchets électroniques connaissent une croissance exponentielle, particulièrement dans les pays en développement. Seulement 13% des déchets électroniques sont recyclés à ce jour, souvent sans que des mesures de sécurité n’aient été mises en place. L’accord prévoit de renforcer la collaboration entre le secteur des technologies de l’information et celui de l’environnement.

« Le secteur des technologies de l’information a fait d’ores et déjà fait des progrès considérables dans sa performance environnementale et dans la réduction de la production de déchets grâce à un échange de bonnes pratiques et de standards », a expliqué le Secrétaire général de l’UIT, Hamadoun Touré.

« La collaboration avec le Secrétariat de la Convention de Bâle permettra de réagir à ce problème croissant grâce à une approche globale, qui prend en compte aussi bien l’industrie du recyclage que les décideurs politiques sur les questions environnementales », a-t-il ajouté.

Les déchets électroniques qui contiennent des matériaux toxiques peuvent causer des dégâts considérables à l’environnement et à la santé humaine. Grâce à cet accord, l’UIT et le SCB échangeront des informations et des pratiques et travailleront sur des projets communs pour établir des standards et sensibiliser les pays sur la gestion des déchets électroniques.

« Les équipements électroniques doivent être gérés en prenant en compte toutes les étapes, de la construction jusqu’au moment de la transformation en déchets. La collaboration entre l’UIT et le SCB nous permettra de progresser vers nos objectifs communs et de soutenir le développement durable qui doit prendre en compte une gestion des déchets respectueuse de l’environnement », a indiqué le Secrétaire exécutif de la Convention de Bâle, Jim Willis.

(Source : ONU, 14 mars 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)