twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’OIF et la BOAD s’associent pour soutenir la transformation numérique dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest

vendredi 9 décembre 2022

La transformation numérique, accélérée par la pandémie de Covid-19, touche tous les secteurs économiques et entraîne le développement de nouveaux métiers numériques. Les institutions et gouvernements se mettent ensemble pour multiplier les mains-d’œuvre dans le secteur.

Mercredi 7 décembre, la secrétaire générale de la Francophonie Louise Mushikiwabo (photo, à gauche) et le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Serge Ekue (photo, à droite), ont signé un accord-cadre de coopération pour soutenir la transformation numérique dans les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

L’accord signé permettra à la BOAD de concevoir un véhicule financier, mobilisant plusieurs dizaines de millions d’euros, que les pays concernés pourront utiliser pour permettre à la population en particulier des jeunes et les femmes de suivre des formations au numérique.

« Lors du XVIIIe Sommet de la Francophonie à Djerba, les chefs d’Etat et de gouvernement ont longuement délibéré sur la transformation numérique. Ils ont conclu que l’appropriation du numérique par les jeunes francophones – et notamment les jeunes filles – constituait un enjeu vital pour l’avenir de la Francophonie et de l’Afrique. Avec plus de 70 % de leur population nationale qui est âgée de moins de trente ans, les pays de l’Afrique de l’Ouest doivent mettre la formation au numérique tout en haut de leur agenda. Avec cet accord, l’OIF et la BOAD vont les y accompagner », a expliqué Louise Mushikiwabo.

L’accord signé entre les deux organisations rentre dans le cadre du programme « D-CLIC, formez-vous au numérique avec l’OIF ». Lancé en janvier 2022 suite à l’adoption de la Stratégie de la Francophonie numérique 2022-2026, D-CLIC a déjà mis en place 57 parcours de formation professionnalisante aux métiers du numérique dans 10 pays africains francophones.

Le projet offre également des solutions en matière de renforcement de capacités des agents publics dans le domaine de la gouvernance du numérique, et proposera dès 2023 un ensemble d’outils visant à sensibiliser et initier au numérique les personnes les plus éloignées de cette réalité nouvelle.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 9 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik