twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Institut Panos Afrique de l’Ouest lance le site : www.information-citoyenne.org‏

lundi 20 juillet 2009

Dans le cadre du projet d’appui au programme national de bonne gouvernance : Composante acteur non étatiques (ANE) financé par la délégation de la Commission Européenne au Sénégal, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) a le plaisir et l’honneur de lancer aujourd’hui SENGOUV (http://www.information-citoyenne.org/), un site d’information citoyenne sur la gouvernance au Sénégal qui cherche à combler le déficit d’information et de communication des différents acteurs non étatiques (notamment OSC et média), entre elles et avec les acteurs étatiques, et en particulier les parlementaires. Ce déficit constitue en effet un obstacle central à la participation active des citoyens à la vie publique.

Les internautes pourront trouver ici des articles d’actualité, des réflexions de fond, des résumés d’expériences, des textes de lois, des publications, qui leur donneront plus de connaissances sur les enjeux de gouvernance et, nous l’espérons, l’envie et les moyens d’exercer pleinement leur citoyenneté !Car l’accès à l’information joue un grand rôle en matière de transparence, pluralisme des médias, bonne gouvernance, autonomisation et lutte contre la pauvreté.

Le droit d’informer et le droit à l’information sont indissociables. Pour l’IPAO, l’accès à l’information publique pertinente et la capacité à l’analyser sont les leviers des actions des ANE pour influer sur les politiques publiques, et donc sur la bonne gouvernance. Cette action a besoin d’être valorisée à travers les média, mais aussi les nouveaux supports d’information comme les NTIC. C’est la raison pour laquelle les acteurs non étatiques ont un véritable rôle à jouer dans l’espace public médiatique.

(Source : Les TIC au service de tous, 20 juillet 2009)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)