twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Inde va procéder à l’amélioration et à l’extension du réseau d’e-éducation et d’e-santé partagé avec l’Afrique

mardi 11 septembre 2018

L’Inde va procéder à l’amélioration technologique et à l’extension du réseau électronique d’e-éducation et d’e-santé établi dès 2009 entre l’Inde et l’Afrique. Le 10 septembre 2018, un protocole d’accord a été signé à cet effet entre le ministère des Affaires extérieures et Telecommunications Consultants India Ltd, l’entreprise chargée de ce chantier. Au terme des améliorations, le réseau électronique sera divisé en deux plateformes - « e-VidyaBharati » et « e-ArogyaBharati »- chacune destinée à fournir à l’Afrique, des facilités dans un segment précis.

La ministre indienne des Affaires extérieures, Sushma Swaraj, a expliqué que l’amélioration de connexion numérique entre l’Inde et l’Afrique, qui fonctionne comme un pont de la connaissance et de la santé entre les deux parties, traduit l’importance qu’accorde l’Inde au continent dans sa politique étrangère. Sushma Swaraj a souligné : « nous allons exploiter l’expérience de l’Inde en matière de révolution numérique pour soutenir le développement de l’Afrique ».

C’est en 2004 que le feu président indien Abdul Kalam avait émis l’idée d’un réseau électronique panafricain des services en ligne pour faire de la télé-médecine, le télé-enseignement et éventuellement du commerce électronique. L’objectif était de renforcer la coopération avec le continent, en misant sur les secteurs tels que l’informatique et la médecine qui ont fait la réputation du pays.

Mais ce n’est qu’en 2008, lors du premier Sommet Inde-Afrique qui s’est tenu à New Delhi, que le projet a été ajouté à la liste des projets de coopération entre l’Inde et l’Afrique. Aujourd’hui, le réseau panafricain de services en ligne qui devrait desservir à terme, les 55 pays d’Afrique, couvre déjà 48 pays.

(Source : Agence Ecofin, 11 septembre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)