twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Icann garde la gestion de la "racine du Net"

vendredi 6 juillet 2012

La National Telecommunications and Information Administration (NTIA), dépendant du département du commerce américain, a reconduit l’Icann, lundi 2 juillet, dans son rôle de gestion de la racine du Net, ou "fonction IANA". Le contrat est valable jusqu’au 30 septembre 2015, mais peut être étendu, pour une période totale de sept ans.

La NTIA avait lancé en fin d’année dernière un appel d’offres pour cette fonction cruciale de la gouvernance d’Internet. Depuis l’an 2000, l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority), qui recense l’ensemble des noms de domaine de premier niveau, comme le ".com", ou les suffixes des différents pays, tel le ".fr", dans les adresses Web, est intégrée à l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme américain chargé de la gestion des noms de domaine.

Le contrat IANA permet, en outre, d’ajouter – ou de retrancher – de nouvelles extensions génériques. Selon les termes du contrat, le vainqueur de l’appel d’offres ne devait toucher aucun dollar pour la gestion de la racine. De quoi dissuader les concurrents de l’Icann : l’organisme chargé des noms de domaine a indiqué avoir dépensé 5,6 millions de dollars (4,1 millions d’euros) pour administrer la fonction IANA l’an passé. Les frais de gestion devraient s’élever à 6,5 millions de dollars (4,8 millions d’euros) cette année. Les clauses de l’appel d’offres restreignent encore plus le champ des possibles, en stipulant également que le candidat doit être américain.

Cette annonce intervient alors que l’Icann vient de boucler un important programme de nouvelles extensions. Après de nombreux retards et problèmes techniques, l’organisme a mis fin à son programme permettant aux entreprises et aux institutions de déposer leur propre suffixe dans les adresses Web, comme par exemple ".google" ou ".tech". A partir du 1er octobre, l’Icann aura également un nouveau président : Fadi Chehade a été nommé président et chef de la direction de l’Icann, remplaçant Rod Beckstrom, démissionnaire.

(Source : Le Monde,5 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)