twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’IGF 2022 et les défis pour la région Afrique : En quoi les priorités d’APC peuvent contribuer à améliorer le bien-être

jeudi 12 janvier 2023

Bénéficiaire du programme APC Fonds pour les échanges et la mobilité des membres (Member Travel Funds, METF), le 26 novembre 2022, s’est ouvert en prélude à l’ouverture de la 17è édition du Forum de la Gouvernance de l’Internet à Addis Abéba en Ethiopie allant du 28 novembre au 2 décembre 2022 au Centre de Conférence de la Commission Economique Africaine (CEA).

Sous le thème : « Résilient Internet for a Shared Sustainable and Common Future », il s’est tenu du 26 au 27 novembre 2022 la réunion régionale Afrique des membres d’APC (Association pour le Progrès des Communications) identifiant les axes de collaborations entre les membres en s’appuyant sur les articulations de priorités d’APC, notamment : l’inclusion digital pour les plus vénérables ; un internet pour le genre ; renforcer le pouvoir collectif des communautés ; plaider pour un droit humain en ligne et hors ligne ; promouvoir la gouvernance de l’internet pour un bien public ; une mobilisation collective pour une justice environnementale et durable.

Durant les travaux de groupe, il s’est dégagé de manière consensuelle à la plénière qu’il y a urgence d’agir sur les politiques de lois notamment celles régissant les lois sur la désinformation en ligne pour attirer l’attention des gouvernements africains sur les dispositions de lois qui sont une menace pour la liberté d’expression et la restriction aux espaces civiques, ne respectant les droits humains au regard des dispositions régionales et internationale en la matière. Sur cet angle PROTEGE QV a attiré l’attention de la coordinatrice d’APC sur les politiques Madame Paula Martins, de s’y pencher et voir comment APC peut accompagner ses membres Afrique pour infléchir la donne et solliciter dans le cadre de plaidoyer les réformes de ces dispositions de loi dont les contenus sont imprécises et qui laissent aux juges un champ large d’interprétation pour son exécution face aux justiciables.

Autres enjeux issus des discussions de l’IGF et pertinentes pour le continent africain est de poursuivre l’initiative de l’implémentation des indicateurs (ROAM-X) de l’UNESCO pour évaluer le niveau d’implication des Etats et gouvernements dans les avancées et amélioration sur le terrain des droits des peuples à s’approprier l’utilisation du numérique pour leur bien-être.

De même que le rôle de du Conseil Economique pour l’Afrique(CEA) dans l’accompagnement de l’implémentation des politiques économiques du numérique des Etats sous l’impulsion de l’Union africaine est capitale, et pour développer cette stratégie numérique en Afrique, les Etats doivent pleinement jouer chacun leur rôle notamment pour ne citer que quelques actions :

  • Améliorer l’accès aux infrastructures : points d’échange internet, infrastructure dans le stockage de données, dispositif de cybersécurité, etc.
  • Mettre un environnement favorable à tous les initiatives :
  • Adoption des lois types
  • Que les rôles et les responsabilités de chaque acteur puissent être bien définis
  • Développer une stratégie nationale sur le commerce électronique

En fin la rencontre régionale des membres d’APC a été un moment fort pour échanger avec des visages bien connus mais aussi pour accueillir les nouveau membres africains, de s’imprégner des activités et initiatives de chaque organisation et dégager des axes de collaboration. De même que nous avons apprécié l’encadrement des staffs anciens et nouveaux présents à Addis Abéba pour la circonstance.

Merci à APC.

Avis Momeni

(Source : APC, 12 janvier 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik