twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Ethiopie et le Kenya signent un accord de coopération spatiale avec la France

lundi 18 mars 2019

Au cours du voyage d’Emmanuel Macron, le président de la République française, en Afrique de l’Est, du 11 au 14 mars 2019, l’Ethiopie et le Kenya ont pu décrocher chacun un accord de coopération spatiale avec le pays européen. Il permettra à ces pays d’accroître leurs compétences dans divers domaines spatiaux, notamment les télécommunications, la navigation, les services météorologiques, la cartographie, la surveillance des forêts, les catastrophes naturelles, le changement climatique, l’agriculture, la défense.

L’accord entre l’Ethiopie et la France a été signé à Addis-Abeba, le 13 mars 2019, entre Solomon Belay Tessema, le directeur général de l’Institut éthiopien de sciences et technologies spatiales (ESSTI), et Jean-Yves Le Gall, le président du Centre national d’études spatiales (CNES). Cet accord couvre l’Observatoire spatial du climat (OCS), conçu pour mesurer les impacts du changement climatique, ainsi que des applications spatiales pour la gestion des ressources en eau, la surveillance des forêts et des cultures, les soins de santé et le développement de la connectivité. Celui avec le Kenya a été signé le 14 mars.

Au cours du périple africain de son président, la France a également discuté d’un renforcement de sa coopération spatiale avec la Commission de l’Union africaine. Les discussions, à cet effet, ont réuni Sarah Anyang Agbor, membre de la Commission chargée des Ressources humaines, de la science et de la technologie (HRST) à la commission de l’Union africaine, et Frédérique Vidal, la ministre française de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’un des points de ce renforcement de coopération est l’opérationnalisation de l’Institut des sciences spatiales de l’Université panafricaine.

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)