twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Ethiopie confie à la Corée du Sud la numérisation de son service des Douanes

mercredi 15 mars 2017

Le service des Douanes de Corée du Sud (KCS) a annoncé qu’il dotera bientôt l’Ethiopie d’un système électronique de dédouanement. Dénommé « UNI-PASS », ledit système sera installé dans le pays, d’ici 2020. Un accord d’une valeur de 13 millions $, a été signé, à cet effet, entre l’Ethiopie et la Corée du Sud, au début du mois de mars.

Le système électronique de dédouanement dont veut se doter l’Ethiopie, vise à faciliter le commerce, à fournir des services ininterrompus et à assurer la transparence et le contrôle de l’administration douanière. Pour les opérations douanières, les entreprises n’auront plus besoin de se rendre physiquement auprès de l’administration pour entrer en possession de leurs marchandises. Finis les risques de corruption et autres comportements illégaux.

Pour l’Ethiopie, c’est un important gain de temps qui sera enregistré par le service des Douanes qui pourra traiter davantage d’opérations au quotidien et faire gagner plus d’argent à l’Etat.

La ferme volonté du gouvernement éthiopien d’arrimer le service des douanes au numérique semble être une réponse aux résultats de l’Etude sur le commerce, dévoilée par la Commission économique de l’Afrique (CEA), lors du premier Forum de l’Union Africaine sur la facilitation du commerce pour les experts douaniers, tenu du 19 au 21 août 2015, à Brazzaville, au Congo.

D’après l’étude, plusieurs pays d’Afrique souffrent d’un déficit en infrastructures technologiques de gestion douanière qui facilitent les formalités administratives pour les entreprises et autres acteurs commerciaux. Une situation qui ralentit encore le commerce international sur le continent.

(Source : Agence Ecofin, 15 mars 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)