twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Etat veut offrir une bonne connectivité aux territoires

mercredi 4 décembre 2013

La conférence internationale sur l’aménagement numérique des territoires en Afrique s’est ouverte, hier, à Dakar. Les participants vont échanger sur les enjeux de l’aménagement durable des territoires et le rôle du numérique.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le directeur de cabinet du ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Ababacar Guèye, a indiqué que le Sénégal veut offrir à ses territoires la connectivité nécessaire pour rejoindre la société de l’information et le monde du numérique.

L’aménagement numérique des territoires en Afrique est perçu comme un vaste chantier. Car, jusque-là, beaucoup de pays ne saisissent pas l’opportunité qu’offre le numérique pour le développement. C’est dans ce contexte qu’est ouverte hier une Conférence internationale sur l’aménagement numérique des territoires en Afrique.

Le but c’est d’aborder, « de façon approfondie », la question qui constitue le socle de la modernisation de nos économies et la transformation de nos sociétés. Pour le directeur de cabinet du ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Ababacar Guèye, « cette conférence, plus qu’un impératif, invite à une résolution de la fracture numérique tant dans le volet infrastructurel que celui des usages et formes d’appropriation ».

Le Sénégal, a-t-il indiqué, « s’est engagé dans cette perspective à travers la stratégie nationale de développement de l’économie numérique et nourrit aujourd’hui l’ambition d’offrir à ses territoires la connectivité nécessaire pour rejoindre la société de l’information, le monde du numérique ». Pour cela, chaque acteur et citoyen doit avoir l’opportunité d’utiliser les Tic pour l’amélioration de leurs activités économiques et de leur quotidien.

« Nos territoires sont concernés par une multitude de domaines qui associent Tic et développement durable. Et les Tic ont changé les méthodes, les systèmes et les approches de gestion de la productivité et depuis une décennie, les technologies numériques et internet transforment, en profondeur, l’économie mondiale », a, auparavant, déclaré Abdoul Aziz Wane, président de Solidarité francophone pour le numérique.

Avec le projet de l’acte 3 de la décentralisation en cours, les acteurs locaux vont occuper une place prépondérante dans la mise en œuvre des politiques d’aménagement du territoire.

Les Tic vont constituer, selon M. Wane, l’un des facteurs clés de l’attractivité et de la compétitivité des territoires. Selon Mamadou Djigo, directeur général de l’agence nationale de l’aménagement du territoire, le numérique est un outil qui réduit les distances et permet d’être dans plusieurs endroits différents.

« Dans le cadre du plan national d’aménagement et développement territorial en phase d’élaboration, nous comptons s’appuyer sur le numérique pour réduire les déséquilibres et les disparités qui existent entre nos différents territoires », poursuit-il.

Le coordonnateur de l’Artp, Mor Mbaye, a soutenu que le développement d’un territoire ne pourrait être envisagé sans des infrastructures de télécommunication et des ressources numériques. Il estime que l’économie numérique constitue un levier incontournable pour un Sénégal émergent.

Souleymane DiamSy et Amadou Diop

(Source : Le Soleil, 4 décembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)