twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Etat va continuer à appuyer les correspondants régionaux, selon Bacar Dia

lundi 21 février 2005

Le ministre de l’Information, porte-parole du Gouvernement, Bacar Dia a réaffirmé, lundi, à Ziguinchor, la volonté du gouvernement de continuer à appuyer les journalistes travaillant dans les régions et notamment dans la partie méridionale du pays.

S’exprimant lors du lancement du séminaire de formation en informatique des journalistes en poste de la région, M.Dia a indiqué que cette session "n’est qu’un jalon, le début d’un certain nombre d’activités".

A cet effet, il a révélé que le Gouvernement du Sénégal a dégagé une bonne partie de l’aide à la presse en faveur de la formation des hommes et des femmes travaillant dans les médias.

Rappelant le rôle "important" que jouent les journalistes "dans la construction de la Nation", il a indiqué que "l’éducation restera au coeur des actions" des pouvoirs publics.

M. Dia s’est, en particulier, réjoui de l’organisation et de la solidarité dont font preuve les journalistes basés à Ziguinchor, soulignant que cette situation constitue un "atout" pour une bonne collaboration avec son département.

L’ambition du département de l’Information est de faire en sorte que les journalistes basés dans toutes les régions puissent bénéficier d’une formation dans le domaine des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), a-t-il souligné.

Le geste du ministère de l’Information a particulièrement réjoui les correspondants des organes de presse. A cet effet, le vice-président de l’association de la presse régionale, Mamadou Diallo, a estimé que cette formation est venue à "son heure", soulignant qu’elle répond à une demande longtemps exprimée.

Pour sa part, le directeur de la RTS de Ziguinchor, Xavier Thiaw a, dans son mot de bienvenue, souligné que ce geste premettra de rendre "plus opérationnels et plus efficaces" les journalistes.

Cette satisfaction est d’autant plus grande que le ministére de l’information a mis quatre ordinateurs à la disposition de l’association des journalistes de la région.

Deux de ces ordinateurs sont un don de la radio "Dunyaa", signale-t-on.

Organisé en collaboration avec l’UNESCO, le séminaire de formation des journalistes a pour objectif principal de "réduire la fracture numérique", selon M. Dia.

(Source : APS, 21 février 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)