twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« L’Etat du Sénégal doit privilégier le privé national », selon Moubarak Lô

mardi 29 avril 2008

L’économiste Moubarak Lô estime que l’Etat du Sénégal commettrait une erreur s’il cède ses parts en ne tenant pas compte notamment du secteur privé national. Il défend sur les ondes de Sud-Fm, que les choix qui ont été faits dans le passé se sont révélés être des erreurs.

Selon Moubarak Lô, « l’Etat ne doit pas se retirer » de la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel). Mais s’il décide d’aliéner ses actions, pense l’économiste, l’Etat sénégalais devrait alors « privilégier le privé national »,

Mais ajoute M Lô, le retrait de l’Etat de la Sonatel consacrerait aussi une position de quasi-monopole de la part de France Télécoms, car les deux autres opérateurs du secteur ne sont assez solides.

L’économiste estime que l’Etat du Sénégal a déjà fait des erreurs stratégiques en termes de choix en 1997 lorsqu’il a permis à France Télécom de s’implanter dans le capital de la Télécom comme l’actionnaire majoritaire, et en encourageant par ailleurs une situation de quasi-monopole, ajoute-t-il. Ensuite, poursuit-il, le vente de la parts à la multinationale française n’avait pas rapporté gros, alors que le Maroc a vendu dernièrement une licence de téléphonie à 900 milliards de francs Cfa.

De l’avis de Moubarak Lô, il y a des privés locaux qui peuvent prendre des parts, d’autres peuvent être soutenus par les banques.

(Source : Nettali, 29 avril 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)