twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Etat cède une partie de ses actions à la SONATEL à France Telecom et engrange 200 milliards de francs

mercredi 8 avril 2009

L’Etat du Sénégal et France Telecom ont signé mercredi un protocole d’accord qui conduira à l’acquisition par France Telecom d’une partie de la part détenue par l’Etat à la Société nationale de télécommunication (SONATEL), soit 9,78 pour cent, annonce un communiqué reçu à l’APS.

"Cette transaction engendrera en 2009 une recette exceptionnelle pour l’État, qui représenterait avec le dividende ordinaire proposé au vote de l’assemblée générale du 8 avril, un montant de 200 milliards francs CFA (305 millions d’euros) sans réduire pour l’avenir les recettes budgétaires récurrentes de l’État liées à la SONATEL", a dit le ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, cité par la même source.

"Nous sommes heureux du renforcement du partenariat stratégique entre France Telecom et la SONATEL qui lui permettra de devenir le fer de lance de son dévelopment dans les pays voisins du Sénégal", a commenté M. Diop.

Une fois cette transaction aboutie, France Telecom passera ainsi 42,3 pour cent à 52,2 pour cent du capital de la SONATEL, fait valoir la même source, qui précise que l’Etat du Sénégal sera le deuxième actionnaire de la SONATEL avec 17,28 pour cent du capital, précise le communiqué.

Les modalités de la transaction financière comprennent une "distribution exceptionnelle par la SONATEL à ses actionnaires (et après approbation des actionnaires), de 50 milliards de francs CFA", selon le document.

Il ajoute que la SONATEL doit également "céder 987. 000 actions par l’État du Sénégal à France Télécom, sur la base d’un prix par action de 156.273 francs CFA, (avant distribution de dividendes et distribution exceptionnelle). Ce prix par action représente une prime de 32% sur le cours de bourse du 7 avril 2009 et 27% sur la moyenne des cours depuis trois mois".

En parallèle à ces opérations, poursuit-on de même source, la SONATEL a prévu "d’utiliser les 1,9% de ses anciennes actions flottantes acquises auprès de l’État en novembre 2008 dans le cadre d’un plan d’actions gratuites pour renforcer l’actionnariat salarial".

"Cette signature vient renforcer le partenariat stratégique qui existe depuis 1997 entre la SONATEL et France Telecom", soutient le communiqué qui précise que la transaction devrait intervenir d’ici à la fin du premier semestre 2009.

France Telecom était représentée à la cérémonie de signature, par son directeur exécutif international et président de SONATEL, Marc Rennard.

(Source : APS, 8 avril 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)