twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Egypte lance un portail officiel dédié à l’IA

lundi 5 juillet 2021

Le potentiel énorme de l’Intelligence artificielle suscite beaucoup d’intérêt auprès des gouvernants. Pour ne pas rater les opportunités qu’elle offre, certains pays africains se positionnent déjà comme des pionniers dans le domaine et entendent vulgariser leurs actions.

L’Egypte dispose désormais d’une vitrine internationale pour l’ensemble de ses activités dans le domaine de l’Intelligence artificielle (IA). Amr Talaat, ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’information, a en effet procédé au lancement de ce portail officiel le dimanche 4 juillet, lors de la quatrième session du Conseil national pour l’IA.

Selon le responsable, cette plateforme permettra au gouvernement de vulgariser sa stratégie nationale pour l’IA et les actions menées pour atteindre les objectifs. Il s’agit notamment d’événements, d’actualités, de projets existants, des programmes liés au renforcement des capacités de diverses institutions en matière d’IA ou encore des réalisations dans le domaine.

Alors que le gouvernement multiplie depuis plusieurs mois les initiatives visant à faire de l’Egypte l’une des premières destinations africaines en matière d’IA, cette plateforme devrait apporter davantage de visibilité à son travail. Cela peut aider aussi bien les autorités que le secteur privé à mobiliser davantage de ressources à l’international, afin de financer ou développer des projets dans le domaine.

Pour rappel, l’Egypte se classe 55e mondial en termes de préparation des gouvernements pour l’IA, selon l’indice 2020 de la Fondation Oxford Insight et du Centre de recherches pour le développement international.

Notons que la plateforme est disponible en arabe et en anglais.

Emiliano Tossou

(Source : Agence Ecofin, 5 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)