twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Autorité des communications d’Ethiopie (ECA) soutient qu’aucune société n’est présélectionnée pour les licences télécoms

mercredi 17 février 2021

Les entreprises en lice pour l’une des deux licences télécoms éthiopiennes ont jusqu’au 5 avril 2021 pour déposer leurs propositions. Le régulateur télécoms dément les informations non officielles qui circulent.

L’Autorité des communications d’Ethiopie (ECA) a déclaré, le mercredi 17 février, sur ses réseaux sociaux qu’elle n’a encore présélectionné aucune entreprise pour les deux licences de téléphonie mobile mises en vente.

Sa réaction fait suite aux déclarations de Michael Joseph le PDG de l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom qui, dans un entretien accordé par businessdailyafrica.com, indique « qu’il y a environ cinq à six consortiums qualifiés pour soumissionner. Les offres doivent être soumises en avril […] Nous travaillons à une soumission finale pour mars ou avril ».

L’ECA a précisé « qu’à ce jour aucune proposition n’a été reçue pour les 2 nouvelles licences de télécommunications et aucun soumissionnaire potentiel n’a été présélectionné, exclu é ni disqualifié de la participation au processus d’appel d’offres », et affirme que « le processus de demande de propositions est en cours ».

C’est depuis le 27 novembre 2020 que le régulateur a initié son appel à propositions qui rentre dans le cadre de la libéralisation du marché télécoms engagée par le gouvernement éthiopien. Elle est adressée aux opérateurs de télécommunications de classe mondiale. La date limite initiale, qui était fixée au 5 mars 2021, a été repoussée au 5 avril 2021 sur demande des onze acteurs engagés dans cette course.

A travers cette mise au point, le régulateur télécoms tient à remettre de l’ordre dans cette phase de sélection des entreprises qui seront appelées après à formuler leurs offres technique et financière. Il veut ainsi préserver la transparence du processus, indispensable à la crédibilité et à la réussite de toute l’opération de libéralisation.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 17 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)