twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Asecna a choisi NigComSat-1R pour tester le système de navigation augmentée par satellite en Afrique

vendredi 11 septembre 2020

L’Asecna a lancé la phase test du système de navigation augmenté par satellite (SBAS) en Afrique. L’objectif est d’y améliorer la sécurité et l’efficacité des vols. Le satellite nigérian NigComSat-1R a été choisi par l’Agence pour expérimenter le système conçu par Thales Alenia Space.

L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) a lancé le système de navigation augmentée par satellite (SBAS), technologie qui apporte de la précision dans la géolocalisation par satellites, sur la région Afrique et océan Indien (AFI). La solution dont la version opérationnelle est attendue à partir de 2024, a été lancée via le satellite nigérian NigComSat-1R pour des essais techniques, et pour entreprendre des démonstrations avec des compagnies aériennes partenaires, rapporte africanews.space.

Fournissant une précision améliorée à moins d’un mètre et une intégrité, une disponibilité et une continuité accrues des applications liées à la sécurité, le système SBAS améliorera la sécurité et l’efficacité des vols en Afrique, et bénéficiera également à l’économie dans de nombreux domaines tels que le transport terrestre, maritime et ferroviaire, ainsi que des applications grand public, soutenant la sécurité des utilisateurs, la rentabilité et le développement durable.

Le système sera fourni dans le cadre du programme « SBAS pour l’Afrique et l’océan Indien », qui poursuit l’ambition d’une fourniture autonome sur le continent de services SBAS, afin d’augmenter les performances des constellations de navigation par satellite GPS et Galileo. Il est financé par l’Union européenne et attribué à Thales Alenia Space.

Mohamed Moussa, le directeur général de l’Asecna a déclaré que « la fourniture du premier service SBAS africain est une étape cruciale dans le développement de la navigation par satellite dans la région AFI, et dans le déploiement du système « SBAS pour l’Afrique et l’océan Indien », la solution de navigation développée par l’Afrique pour l’Afrique. Il démontre l’ambition et l’engagement de l’Asecna à renforcer la sécurité de la navigation aérienne au profit de tout le continent, en ligne avec la vision d’unification du ciel africain ».

(Source : Agence Ecofin, 11 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)