twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Artp réduit les promotions faites aux clients d’Orange, Tigo et Expresso

vendredi 14 juin 2019

La décision de l’agence de régulation portant encadrement des promotions relatives à la fourniture des produits et services de communication, sera un vrai coup de massue pour les clients (Sénégalais) des opérateurs de téléphonie mobile.

Cette décision est une forme d’annulation des promotions que les opérateurs offrent à leurs clients pour gérer leurs crédits. Les promotions ont été établies par les opérateurs afin d’apporter un soutien aux clients. Et si on se réfère à la décision prise par l’Artp, dès demain 15 juin, les promotions qui se font presque dans chaque deux jours ou trois, seront éliminées. Il faudra attendre une fois par mois pour avoir une promotion.

C’est un coup dur pour les populations qui risquent de souffrir si la décision est maintenue. Pis, à part Orange qui peut survivre, Expression et Tigo risquent de fermer boutique. Puisque les deux opérateurs se basent sur la promotion massive, afin d’avoir des clients et de pouvoir s’imposer dans le pays.

Défaillances notées dans le secteur à cause des promotions

Justifiant leur décision, l’Artp soutient qu’il y a des défaillances notées dans ce secteur à cause des promotions.

« Considérant que conformément à sa mission de surveillance du marché, l’Artp a constaté quelques défaillances sur certains segments du marché de détail, ayant trait, en particulier, à un rythme et un nombre de promotions de nature à entraîner des impacts importants sur le niveau général des tarifs et sur la performance globale du secteur des télécommunications.

Considérant que la promotion est une action commerciale ponctuelle initiée par un opérateur proposant au public des avantages pour influencer les ventes d’un produit ou service donné. La promotion est adossée à une offre de base et elle est limitée dans le temps. Aujourd’hui, la concurrence des promotions engendre une situation de confusion qui déséquilibre fortement le niveau général des prix, la création de valeur ainsi que les règles de concurrence. De plus, ces pratiques favorisent un effet de club et créent un flou entre les offres structurelles et les tarifs promotionnels ainsi que des problèmes de qualité de service »-, explique-t-on dans le document parvenu au journal "Le Témoin".

Avant de poursuivre : « Considérant que la régulation du marché de gros peut s’avérer insuffisante pour assurer une concurrence saine sur certains segments du marché de détail, du fait de certains phénomènes observés qui perturbent de façon inconsciente, les habitudes de consommation des clients et le fonctionnement régulier du marché. Considérant par ailleurs que le contexte actuel est marqué fondamentalement par des formes de concurrence qui dépassent le cadre sectoriel pour affecter d’autres domaines régulés ou non ».

C’est dans cette dynamique, que l’autorité soutient qu’elle va encadrer les promotions d’une manière espacée. « Au vu de ce qui précède, un encadrement du marché de détail est nécessaire pour corriger certains dysfonctionnements afin de créer un marché concurrentiel sain et transparent. En conséquence, la présente décision précise les modalités d’encadrement de la pratique, par les opérateurs de télécommunications, desdites promotions », lit-on.

Ainsi, dans l’article 5 de son règlement, l’Artp exige aux opérateurs de ne pas dépasser 15 promotions dans le trimestre. Elle ne s’en limite pas simplement là et donne l’ordre aux opérateurs d’observer une pause de 10 jours ouvrables. Elle fait savoir aussi que l’intervalle entre deux promotions portant sur une même offre, ne peut être inférieure à 15 jours au cours d’un cycle.

(Source : Leral, 14 juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)