twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Artp lance un système d’identification et d’authentification des abonnés

mercredi 11 mai 2016

L’Artp lance un système d’identification et d’authentification des abonnés Contexte sécuritaire oblige. L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp), en partenariat avec les trois opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Tigo et Expresso) et la Direction de l’automatisation des fichiers (Daf), a lancé, hier, une solution technique d’identification et de fiabilisation des abonnés aux services de téléphonie mobile.

Attention ! Les personnes mal intentionnées sont prévenues. Elles ne pourront plus utiliser leurs téléphones portables pour se livrer à des actes délictueux. L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp), en partenariat avec les trois opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Tigo et Expresso) et la Direction de l’automatisation des fichiers (Daf), a lancé, hier, une solution technique permettant d’identifier les abonnés aux services de téléphonie mobile et surtout d’authentifier et de fiabiliser les informations communiquées par ces derniers lors de leur abonnement. Cette opération poursuit un double objectif sécuritaire et de protection des abonnés. Sécuritaire pour l’Etat et les pouvoirs publics dans un contexte international où la menace terroriste se fait de plus en plus prégnante. De protection des abonnés puisque grâce à cette solution technologique, tout détenteur d’une puce sera identifié. Cela permettra de lutter contre les méfaits liés à l’utilisation des téléphones portables (vols, arnaques, usurpation d’identité etc.).

Ce service innovant, « une première en Afrique », selon le Directeur général de l’Artp, Abdou Karim Sall, est le résultat d’un long processus débuté en 2007 qui a connu une pause avant d’être relancé en 2013. « Les temps ont changé, pour des impératifs sécuritaires, les gens ne doivent plus circuler avec des puces non identifiées. Pour mettre fin à cela, le gouvernement a décidé de mettre à la disposition des opérateurs de téléphonie mobile, le répertoire national pour les personnes physiques sur la base duquel sont confectionnées les cartes d’identité nationale », a déclaré le Directeur de l’automatisation des fichiers, Ibrahima Diallo, dont la structure héberge la plateforme.

Fiabilité

Les trois opérateurs travaillent sur un fichier de sept millions de personnes détentrices d’une carte nationale d’identification. Ce fichier sera régulièrement mis à jour, a indiqué Souleymane Diallo, l’ingénieur-architecte de Tigo qui a développé cette application. « Désormais, tout acheteur de puce doit présenter une pièce d’identité nationale et celle-ci ne sera activée que lorsque la Daf confirmera la conformité entre les filiations de l’acheteur et le numéro de la pièce », explique-t-il. Cette procédure de vérification qui peut sembler longue ne dure que quelques secondes.

Le Directeur général de l’Artp estime que cette solution est d’importance capitale pour le monde des Tic et pour la sécurité nationale. Abdou Karim Sall a rappelé que le processus d’identification des abonnés qui avait été lancé l’année dernière a permis de solder définitivement la question relative à l’exhaustivité de l’identification. « En 2015, nous avons procédé, avec les opérateurs, à l’identification de tous les clients des opérateurs. Aujourd’hui, nous attaquons la phase de fiabilité des informations. Car, des questions liées à la sécurité nationale nous obligent à être très regardants sur ces aspects d’abonnements des Sim », a-t-il dit.

Les représentants des trois opérateurs de téléphonie mobile à cette rencontre, Rokhaya Guèye pour Sonatel, Abdallah Saïd pour Expresso et Diégo Camberos de Tigo, ont réaffirmé leur engagement aux côtés des autorités pour juguler tout ce qui est menace sécuritaire via les téléphones portables. Momar Ndao de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) a salué cette synergie. Néanmoins, il a invité l’Artp à veiller à ce que les données personnelles des consommateurs ne soient pas utilisées à d’autres fins par les opérateurs.

Elhadji Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 11 mai 2016)

Post-Scriptum

D’autres actions en cours pour accompagner ce projet

Abdou Karim Sall, le Directeur général de l’Artp a déclaré que d’autres actions sont en cours de réalisation pour la réussite de ce projet. Il s’agit notamment de la signature, par les autorités étatiques, d’un nouveau décret pour l’identification des usagers aux services de téléphonie mobile, la fixation d’un délai de six mois à partir du lancement de cette plateforme technique afin que les opérateurs fiabilisent leurs bases client et adressent les clients identifiés par des pièces autre que la Carte nationale d’identité pour la régularisation de leur situation, le blocage par les opérateurs de toutes les cartes SIM à l’achat tant qu’une identité fiable n’est pas fournie par l’acheteur. Il y a aussi le renforcement du dispositif de lutte contre la vente de cartes SIM à la sauvette avec la publication d’un arrêté du ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation de la Promotion des Produits locaux et des Pme, la relance de la campagne de sensibilisation et de communication sur l’identification des abonnés en collaboration avec les associations de consommateurs ; l’organisation des opérations coup de poing en collaboration avec les forces de l’ordre en vue de lutter contre la vente à la sauvette de cartes SIM.

Elhadji Ibrahima Thiam

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)