twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Artp arme les policiers et les gendarmes pour traquer les fraudeurs

mercredi 10 juin 2015

Face à la “recrudescence des trafics illégaux subis par les opérateurs téléphoniques, les consommateurs et l’Etat », l’Autorité de régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) s’allie avec les forces de défense et de sécurité du Sénégal (police, gendarmerie...) pour combattre « le trafic téléphonique sur tous les réseaux au niveau national ». Le partenariat consiste en une formation des agents de la police et de la gendarmerie nationale en matière de code des Télécommunications,« afin qu’ils puissent saisir les fraudeurs ».L’Artp s’est, d’ores et déjà dotée, d’un dispositif lui permettant de localiser en temps réel les appels frauduleux et de retracer les fraudeurs. « Ces équipements nous permettront, en relation avec les forces de l’ordre, de mener à bien ce travail de lutte contre la fraude », déclare Thierno Baba Ly, représentant de la Direction Générale de l’Artp, lors du séminaire ouvert ce matin à l initiative de l Artp.

Selon lui, « la terminaison illicite d’appels » c’est-à-dire les numéros Sénégalais qui s’affichent quand il s’agit d’un appel de l’extérieur, est considérée comme la fraude la plus importante. « C’est une fraude qui est préjudiciable aux opérateurs. Non seulement, c’est un manque à gagner pour eux, mais aussi pour les consommateurs parce que souvent ces communications sont de mauvaises qualité et c’est aussi un préjudice pour l’économie nationale. L’Etat y perd des milliards de Francs », ajoute-t-il.M. Ly précise que ce partenariat vise entre autres à « protéger les revenus d’appels internationaux entrants au Sénégal et à garantir une meilleure qualité de service aux clients ». La police se dit prête à donner un coup de main, « afin d’établir un meilleur contrôle des revenus des acteurs des Télécommunications ».

Adama Anouchka Ba

(Source : Seneweb, 10 juin 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)