twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Arcep-Togo réclame des offres internet adaptées au pouvoir d’achat de la majorité

jeudi 12 octobre 2023

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a demandé mardi aux « FAls et opérateurs mobiles à faire des offres internet généreuses qui tiennent compte du pouvoir d’achat de la majorité de la population et des nouveaux usages. » Le régulateur a de nouveau dénoncé les prix proposés par les opérateurs, les comparant à d’autres pays de la sous-région.

Cette nouvelle sortie de l’Arcep intervient en plein débat sur la régulation annoncée du wifi zone. Mal vu par les FAIs et opérateurs mobiles, le wifi zone sont des points de vente de la connexion internet (fibre) par des particuliers. Jusqu’ici, la majorité de ces particuliers commercialisent leur abonnement à usage domestique. Certains d’entre eux déploient des réseaux pour étendre la portée de leur connexion. Ces pratiques ont attiré l’attention du régulateur qui a exigé le respect des textes en la matière. Depuis la décision du régulateur, l’opinion togolaise s’est emballée et critique la décision de l’Arcep.

Mardi, dans une précision supplémentaire apportée sur sa position, l’Arcep a déclaré que la prolifération du wifi zone est « la conséquence des tarifs prohibitifs d’Internet au Togo. » C’est pourquoi, se basant sur une nouvelle comparaison des prix dans la sous-région, l’Arcep demande aux opérateurs de proposer des offres adaptées aux bourses des Togolais. « A titre d’illustration chez Togocom, l’offre de 100 FCFA ne donne droit qu’à 40 Mo valable 1 jour alors qu’au Ghana voisin, l’offre de 105 FCFA, donne droit à 600 Mo valable 4 jours soit un volume 15 fois plus généreux et 4 fois plus de durée de validité qu’au Togo. Autre illustration, l’offre de 500 FCFA de Moov Africa Togo donne droit à 400 Mo valable 3 jours alors que l’offre de 535 FCFA au Ghana, donne droit à 3200 Mo valable 7 jours et en Côte d’Ivoire, l’offre de 500 FCFA donne droit à 1500 Mo (1,5 Go) valable 7 jours », résume le régulateur.

1,5 Go à moins de 500 FCFA

Selon le régulateur, même l’offre FTTH de base de 15.000F CFA reste inaccessible à la majorité des ménages togolais. Il conseille donc les opérateurs à concevoir des offres qui s’adaptent aux mieux à ces couches. Tout en leur reconnaissant leur liberté garantie par les textes dans la fixation des prix, l’Arcep demande aux opérateurs de « proposer des offres mobiles en entrée de gamme de 1,5 Go à moins de 500 FCFA avec une validité de 15 jours minimum et de nouvelles offres FTTH plus diversifiées et adaptées aux populations à faibles revenus. » Il s’agit, explique l’Arcep, de « leur responsabilité majeure à accompagner le gouvernement dans sa politique de transformation digitale en démocratisant les offres internet. »

Revenant sur le wifi zone, l’Arcep garantit qu’elle « continuera à améliorer son encadrement pour préserver son existence. » L’annonce intervenait quelques heures après une sortie de l’Association des opérateurs de wifi zone au Togo. Cette dernière réclamait l’ouverture d’un dialogue sur les textes afin de revoir les conditions d’exercice de l’activité. Mais en attendant, le régulateur les a invité au respect des textes réglementaires ; tout en réaffirmant que l’activité reste licite au Togo.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 12 octobre 2023)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik