twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Algérie veut raccorder les deux tiers des foyers au réseau Internet fixe d’ici 2024

mercredi 23 mars 2022

Ces dernières années, le gouvernement algérien a œuvré au renforcement de son infrastructure télécoms nationale, avec la société publique Algérie Télécom. Alger veut désormais utiliser cette infrastructure pour fournir des services télécoms de qualité aux populations.

Le gouvernement algérien veut raccorder les deux tiers des foyers à travers le territoire national au réseau d’Internet fixe à l’horizon 2024. Karim Bibi Triki, ministre de la Poste et des Télécommunications, a fait cette révélation à la presse le mardi 22 mars au terme d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Blida.

Selon le ministre, les nouveaux quartiers et les nouvelles villes seront raccordés avec la technique de la fibre optique jusqu’au domicile (FTTH). Le raccordement va s’appuyer sur le réseau de transport national en fibre optique, également appelé backbone national. A cet effet, des travaux de remplacement des câbles en cuivre par la fibre optique sont en cours et permettront d’offrir un service de meilleure qualité.

Cette annonce est survenue quelques jours après que Karim Bibi Triki a annoncé que le gouvernement allait procéder au lancement du réseau mobile de 5e génération (5G) en Algérie dans un avenir proche. À la date du 30 décembre 2021, près de 200 000 km de câble en fibre optique avaient été déployés à travers le territoire national, dans le cadre de la stratégie nationale visant à raccorder entre elles les 58 wilayas du pays au réseau téléphonique et à l’ Internet à très haut débit. Ces différents investissements traduisent la volonté des autorités algériennes d’améliorer la qualité de la connectivité Internet fournie aux populations alors que la demande en connectivité Internet à haut débit et la transformation numérique s’accélèrent dans le monde.

A l’échéance, le gouvernement devrait pouvoir raccorder deux millions de nouveaux foyers. Ces foyers supplémentaires s’ajouteront aux 4,2 millions de foyers déjà raccordés au service de téléphonie fixe et aux près de 40 millions d’abonnés 3G et 4G mobiles que compte actuellement le pays.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 23 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik