twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Agence de l’informatique de l’Etat engage la bataille de la qualité des services

jeudi 4 juillet 2013

L’Agence de l’informatique de l’Etat (AIDE) a engagé la bataille de la qualité des services et de la performance, a indiqué jeudi son directeur général, Khassoum Wone, à l’occasion du lancement officiel à Saly-Portudal des travaux d’un séminaire de concertation, de coordination et de mutualisation de la politique d’informatisation de l’Etat.

L’objet de cette rencontre de deux jours peut, selon M. Wone, se résumer en ces termes : ’’Ensemble pour réfléchir, concevoir et mettre en œuvre un système d’information cohérent, performant et évolutif’’.

En somme, il s’agit de réunir d’éminentes personnalités de façon à transformer ce séminaire en ’’un cerveau collectif’’, pour faire un brainstorming constructif.

C’est l’occasion pour les participants de réfléchir et concevoir ensemble une politique d’informatisation de l’Etat, qui soit en parfaite adéquation avec leurs attentes respectives dans le respect du cœur de métier de chaque structure, a indiqué le Directeur général l’AIDE.

‘’Il s’agit d’une nouvelle démarche stratégique qui favorise +l’écoute client+ car, désormais, l’AIDE considèrera les différentes entités administratives comme des clients devant nous indiquer quelle politique d’informatisation devons nous mener pour l’Etat du Sénégal’’, a indiqué Khassoum Wone.

‘’L’informatique est aujourd’hui incontournable dans tous les plans de l’administration, voire de la vie. Et l’AIDE a pour vocation principale l’introduction de l’informatique dans le quotidien de l’administration et des citoyens, par l’instauration d’une e-administration efficace au service du e-citoyen, conformément à son slogan’’, a souligné M. Wone.

Il a invité ’’solennellement’’ les uns et les autres à la concertation, à la coordination et à la mutualisation, afin de ’’rationaliser les ressources de l’Etat’’ et, partant, de faire de la gestion orthodoxe non plus un slogan, mais ‘’une réalité palpable’’.

’’Notre rencontre devra essentiellement permettre l’instauration d’un cadre de concertation, en vue d’assurer une coordination efficiente et inclusive des projets et programmes, et une meilleure structuration de la politique d’investissement de l’Etat pour son informatisation’’, espère Khassoum Wone.

Aussi les participants devront-ils, au terme du séminaire, identifier les grandes lignes du plan stratégique d’informatisation de l’Etat pour la période 2014-2017 et du contrat de performance de l’AIDE.

(Source : APS, 4 juillet 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)