twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Afrique nouvelle puissance numérique

vendredi 7 août 2015

L’Afrique est régulièrement présentée comme le continent au plus fort potentiel en matière de développement de services numériques. Avec plus de 167,68 millions d’internautes et environ 700 millions d’abonnés au mobile, le continent est une véritable mine d’or pour les acteurs du numérique.

L’utilisation d’internet augmente chaque année de façon exponentielle sur le continent africain. Le nombre de connecté africain représente un peu plus de de 15% de la population mondiale d’utilisateurs. A cela s’ajoute les abonnés aux mobiles qui représentent plus de la moitié des 1,125 721 038 milliard d’africains soit 26,5% du taux de pénétration mondiale.

D’ici à 2025 on devrait enregistrer un milliard de smartphones en utilisation sur le continent. Une progression importante qui est aussi à mettre à l’actif des nombreux efforts effectués par les Etats africains pour connecter le continent, notamment avec l’installation de câbles sous-marins ainsi que l’arrivée de la 3G et de la 4G. Pas étonnant que de nombreuses holdings ayant une activité en rapport avec le numérique s’intéressent de plus en plus au continent. « Les télécommunications, et notamment l’Internet constituent un monde parallèle, un espace virtuel qui reflète les même réalités et opportunités que l’espace physique dans lequel nous vivons. Investir dans le numérique c’est investir dans l’avenir et l’Afrique est le continent de l’avenir », explique Paul Midy, CEO de Jovago.com, l’un des principaux acteurs du numérique en Afrique.

La révolution numérique

Malgré de nombreux obstacles, la révolution numérique africaine est bel et bien en marche. L’innovation technologique est partout présente sur le continent africain. De l’ouest à l’est, du nord au sud, l’internet et le mobile contribuent de manière significative à l’essor du continent et répondent efficacement à l’amélioration du quotidien des populations.

Du Sénégal au Maroc, du Nigéria au Ghana, Côte d’Ivoire et dans bien de pays africains, chaque jour de nombreux projets numériques voient le jour et mettent davantage en avant le potentiel du continent en la matière. La jeunesse africaine aussi a bien compris les enjeux, désormais ils sont des milliers à se lancer à l’assaut des métiers du numérique ou à promouvoir des startups. En l’espace d’une décennie, le numérique a bien pris racine en Afrique et devrait dans les prochaines années occuper une place plus importante dans le quotidien des populations africaines.

Ismael Kambell

(Source : Social Net Link, 7 août 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)