twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Afrique du Sud veut fabriquer des téléphones et divers outils technologiques localement pour dynamiser le secteur TIC

mercredi 19 mai 2021

L’importation de produits technologiques profite peu à l’économie sud-africaine. Le gouvernement qui en est conscient veut désormais faire du pays un grand producteur et plus un simple consommateur. Son ambition est de faire du secteur des TIC un moteur de sa relance économique post-Covid-19.

Stella Ndabeni-Abrahams (photo), la ministre sud-africaine des Communications et des Technologies numériques, a annoncé le mardi 18 mai que le gouvernement a l’ambition de produire un certain nombre d’outils technologiques localement. Il s’agit entre autres de téléphones et d’accessoires, de composants pour l’infrastructure télécoms, de capteur en télématique, de compteurs intelligents pour l’eau et l’électricité, des composants pour satellites et drones. Elle s’exprimait devant l’Assemblée nationale lors de la présentation du budget de son département pour l’année financière 2021/2022 estimé à 3,7 milliards de rands (263,4 millions USD).

Dans le cadre de ce programme de production locale d’outils technologiques, Stella Ndabeni-Abrahams a révélé que son ministère « travaille avec celui du Commerce, de l’Industrie et de la Concurrence pour faciliter la création et l’opérationnalisation d’une zone économique spéciale des TIC (SEZ). A ce jour, un terrain approprié a été identifié où cette SEZ sera située. Les deux départements travaillent sur les produits numériques que j’ai mentionnés pour la fabrication locale, la capacité des marchés publics étant utilisée comme un levier pour dynamiser le secteur ».

Le programme de production locale fait partie de la politique nationale de réduction des importations et d’augmentation des exportations adoptée par le gouvernement pour la relance post-Covid-19 de l’économie nationale. Il rentre également dans le cadre du plan directeur de l’économie numérique déjà finalisé par le ministère des Communications et des Technologies numériques et dont plusieurs parties prennent maintenant part à l’élaboration du plan de mise en œuvre.

Avec des produits technologiques locaux, Stella Ndabeni-Abrahams prévoit une contribution économique annuelle du secteur TIC de 4,5% au PIB, la création d’un million d’emplois au cours des 10 prochaines années, la création de nombreuses opportunités d’affaires pour les petites et moyennes entreprises (PME). Ces outils, plus abordables, contribueront également à l’augmentation du taux de pénétration du mobile dans le pays, ainsi qu’à un plus grand accès à la data mobile.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 19 mai 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)