twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Afrique de l’ouest et du centre planchent sur la mise en œuvre du système de navigation satellitaire

mercredi 23 novembre 2016

Les experts des pays d’Afrique occidentale et centrale se réunissent du 23 au 24 novembre à Brazzaville, pour la mise en œuvre du système de navigation aérienne par satellite (Egnos Africa-JPO).

Ouverte par le directeur de cabinet du ministre en charge des Transports Prosper Bouity, cette rencontre regroupe les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

Elle a pour objectifs de permettre aux participants de comprendre les mécanismes de coopération entre l’Afrique et l’Union Européenne (UE) dans la mise en œuvre d’Egnos qui est un système de navigation aérienne de haute technologie. Développé en Europe, ce système offre des informations et données plus fiables pour la navigation aérienne, maritime et même ferroviaire. Le coordonnateur du programme Egnos Africa-JPO, Diouf Sémou a indiqué que ce système visait à améliorer la sécurité aérienne, l’efficacité des capacités de l’espace aérien ainsi que la durabilité de l’environnement.« Les recommandations de ces assises de Brazzaville feront partie du plan d’action qui sera mené avec la CEEAC. Le JPO est un programme panafricain, fruit de la coopération entre l’Afrique et l’Union européenne (UE). Il a en charge la coordination et la mise en œuvre de l’espace Egnos en Afrique », a-t-il expliqué.

Dans son mot de bienvenue, le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) Serge Florent Dzota a insisté sur l’importance de la mise en œuvre du système Egnos en Afrique. « Le programme Egnos ambitionne la création d’un module Afrique centrale, Afrique de l’ouest pour le renforcement des capacités et de l’efficience dans le cadre de l’amélioration du système de navigation aérienne sur le continent en explorant au maximum le segment spatial », a-t-il dit.

Christian Brice Elion

(Source : Les Dépêches de Brazzaville, 23 novembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)