twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Afrique de l’Est est la région la plus dynamique du continent dans le Mobile Money : 273 milliards $ échangés en 2020

vendredi 25 juin 2021

Grâce à plusieurs années d’investissement pour bâtir un environnement financier mieux réglementé et développé, l’Afrique de l’Est continue à être le leader du paiement mobile en Afrique. La région a profité de la Covid-19 pour aller encore plus loin dans son inclusion financière.

Sur les cinq sous-régions économiques que compte l’Afrique, celle de l’Est est demeurée la plus dynamique dans le segment du Mobile Money. En 2020, elle a généré 55,15% de la valeur totale des transactions financières effectuées sur le continent. Soit 273 milliards USD, en croissance de 11% par rapport à 2019, sur 495 milliards USD. Le nombre de comptes via lesquels cette somme a transité a également augmenté de 9% par rapport à 2019. Soit 293 millions de comptes Mobile Money. La région a aussi enregistré le plus gros volume de transactions financières, soit 67,65% des transactions totales enregistrées par l’Afrique.

Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA), le contexte de pandémie mondiale a grandement contribué au succès du Mobile Money en Afrique de l’Est en 2020. Dans son rapport « State of the Industry Report on Mobile Money 2021 », l’Association indique « qu’environ un consommateur sur cinq au Kenya et au Mozambique a déclaré avoir commencé à acheter des produits (nourriture, vêtements, articles, etc.) via Mobile Money en conséquence directe de Covid-19 ».

Au-delà de la pandémie, le succès du paiement mobile en Afrique de l’Est a également profité de l’environnement réglementaire avantageux développé par les différents pays de la sous-région depuis plusieurs années, notamment l’interopérabilité des services de paiement mobile au niveau national et à l’international, le développement de solutions adaptées aux petites et moyennes entreprises, l’introduction du paiement mobile dans des services non financiers comme l’agriculture, la santé, etc. L’augmentation du palier de transactions journalières et la réduction des frais de transaction adoptées par la majorité des opérateurs télécoms durant l’année 2020 sont juste venues accentuer un fort engouement déjà présent.

En poussant plus loin son dynamisme dans le Mobile Money, l’Afrique de l’Est avance dans son ambition d’offrir une couverture financière universelle à sa population. Elle permettra aux populations, notamment celle à petits revenus, de prendre activement part à l’économie numérique dans la région.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 25 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)