twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Adie dote l’Administration de téléphones portables pour faire économiser 4 milliards à l’Etat

mardi 8 mars 2011

Les fonctionnaires de l’Administration centrale, des directions et des agences ont en leur possession, depuis quelques jours, de nouveaux téléphones portables, propriété de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). Il s’agit de téléphones de marque Huawei (une société chinoise) dont l’objectif est de réduire la facture de l’Etat qui tourne aujourd’hui à plus de 17 milliards de francs Cfa par an. En effet, ces téléphones sont déployés sur un réseau Cdma. La présidence de la République, la Primature, les ministères, l’Assemblée nationale, le Sénat, le Conseil économique et social, les agences, entre autres en sont dotés. Des téléphones qui ne permettent pas pour le moment d’appeler ou de recevoir des appels des opérateurs téléphoniques comme Orange, Tigo ou Expresso. Pour le moment, les appels ne peuvent être émis que vers un détenteur d’un téléphone dans l’Administration.

Interpellé sur la question, après avoir constaté dans nombre de services ces téléphones, Tamsir Amadou Ba, Directeur général de l’Adie, explique que ces appareils ont été acquis dans le « cadre de la coopération entre la Chine et le Sénégal pour le développement de l’Intranet gouvernemental. On a mis en place une infrastructure qui permet de réduire la facture téléphonique de l’Administration ». Il s’agit, selon M. Ba, « de communiquer entre les services de l’Etat moyennant zéro franc, c’est-à-dire que cela va permettre de réduire la facture téléphonique de l’Etat ». Il ajoute qu’à terme, « l’Etat pourra faire, suivant les simulations, une économie de 4 milliards de francs Cfa par an. Si on déploie encore plus de téléphones, ce chiffre sera beaucoup plus important ».

Le Directeur général de l’Adie soutient, en outre, que ces téléphones « vont donner une continuité de service, accroître la mobilité de l’Etat et renforcer la qualité de service de l’Administration. Si on prend par exemple un médecin, si son téléphone sonne dans la nuit, c’est sûr que c’est pour une urgence ». En sont bénéficiaires « l’Administration centrale, l’administration territoriale, l’administration décentralisée, les agences aussi ». « Le maximum de bénéficiaires serait le mieux pour l’Etat », dit-il.

Est-ce un moyen, avec ces nouveaux appareils, de contrôler les appels téléphoniques des agents de l’Etat ? Le directeur général de l’Adie botte en touche. « Dans le domaine des télécoms, Le Cdma est un protocole qui est très difficile à localiser sur écoute. Le Cdma, c’est la technologie la plus difficile à mettre sur écoute. Ceux qui disent que c’est pour mettre les fonctionnaires sur écoute ignorent ce qui se passe dans les télécoms », argue Tamsir Ba qui ajoute : « C’est juste dans le cadre du travail ».

S’agissant de l’investissement de cette technologie, le Directeur général de l’Adie n’a pas donné de montant précis. « Je ne peux pas dire quel est le montant. Ce projet entre dans le cadre de l’intranet gouvernemental avec la coopération chinoise. Il est partitionné sur tout ce qui est réseau, tout ce qui est téléphone fixe comme mobile. Donc, ce qu’on peut dire, c’est que le téléphone va permettre de réduire et d’amortir le coût du projet à court terme.

Bachir Fofana

(Source : Le Populaire, 8 mars 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)