twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ « ASUTIC » organise un webinaire sur la protection renforcée des données personnelles en Afrique

dimanche 25 octobre 2020

L’Association des Utilisateurs des TIC du Sénégal (ASUTIC) en collaboration avec la Coalition pour la Déclaration Africaine sur les Droits et Libertés d’Internet organise ce mardi 27 octobre 2020, un wébinaire sur la vie privée et la protection des données en Afrique.

Selon un communiqué parvenu à Social Net link, l’objectif global est d’explorer les standards normatifs disponibles sur le continent et de proposer des améliorations adaptées au contexte africain.

En effet, de plus en plus, la protection de la vie privée et des données personnelles devient un enjeu stratégique dans le monde, et l’Afrique semble encore ne pas saisir son importance à l’ère de l’intelligence artificielle, du big data et des objets connectés.

C’est la raison pour laquelle, l’ASSUTIC en partenariat avec #AfricaNetRights, veut prendre les devants pour instaurer une vague de législation tout en anticipant sur le retard accusé par le continent.

« À la lumière de la situation actuelle concernant un cadre harmonisé de protection de la vie privée et des données personnelles en Afrique, des préoccupations sur l’avenir numérique du continent sont soulevées et doivent être prises en charge » explique la note qui souligne que « cette conférence qui est le début d’une série d’activités, d’un projet de renforcement de la protection de la vie privée et des données personnelles, vise les objectifs suivants ­ :

  • Améliorer la protection des données et la protection de la vie privée en Afrique grâce à des analyses factuelles de problèmes spécifiques de confidentialité des données à travers le continent et de leur impact sur la réalisation des droits de l’homme ;
  • Développer une compréhension du cadre juridique et réglementaire sur la vie privée et la protection des données dans le contexte africain ;
  • Créer une plateforme de débat et de discussion sur la protection des données et la vie privée en Afrique.
  • Développer un réseau de spécialistes de la protection de la vie privée et des données en Afrique
  • Permettre aux organisations de la société civile et à d’autres acteurs africains des droits de l’homme, de plaider pour une législation et des politiques de protection des données fondées sur les droits humains.

(Source : Social Net Link, 25 octobre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)