twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP lance le processus d’attribution des licences et fréquences 4G

lundi 16 novembre 2015

L’autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a lancé lundi, le processus d’attribution des licences et fréquences 4G, qui s’appuiera selon le Dg de la structure, Abdou Karim Sall, sur des « enchères, un mécanisme transparent, et équitable entre opérateurs », a-t-on constaté.

« Pour confirmer son rôle de garant de l’équilibre économique et de sécurisation des investissements sur le territoire national, l’Etat a décidé que le processus d’attribution des licences 4G sera réservé dans un premier temps aux seuls opérateurs présents sur le territoire national », a précisé M. Sall.

Le directeur général de l’ARTP a expliqué que le cahier des charges qui sera remis aux opérateurs se veut « équilibrer » pour prendre en compte les « intérêts communs » de l’Etat, des opérateurs et du consommateur sénégalais.

« Des objectifs de couverture de la population et de qualité de service ambitieux et réalistes ont été fixés. Les opérateurs devront couvrir avec le 4G au moins 65 % de la population du Sénégal d’ici 5ans et 85 % en 10 ans, la totalité des 9 principaux axes routiers à 10 ans et toutes les capitales régionales à 5 ans », a-t-il ajouté.

La 4G est en effet, une technologie très haut débit mobile qui permet des transmissions de données à des débits supérieurs à 100 Mb/s.

« Grâce aux futures offres et aux investissements importants des opérateurs et l’accompagnement de l’Etat, cette technologie va offrir aux consommateurs sénégalais de multiples avantages. (?) La 4G le consommateur pourra à partir de son mobile, bénéficier facilement des applications multimédias dédiées à plusieurs usages », a dit M. Sall.

Selon le Dg de l’ARTP, la 4G permettra de « développer l’utilisation des services à valeur ajoutée » et par conséquent de « booster considérablement » l’économie numérique.

Les candidats intéressés sont invités à retirer le dossier d’appel public à candidatures au siège de l’ARTP, à partir de ce lundi et pourront soumettre leur candidature jusqu’au 18 janvier 2016 à 10 heures au plus tard, d’après M. Sall.

Mariama Diémé

(Source : Sen360, 16 novembre 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)