twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP lance des procédures de retrait de fréquences FM non-exploitées

jeudi 17 décembre 2020

L’Agence de régulation des télécommunications et des Postes (ARTP) a annoncé jeudi le démarrage de procédures de retrait de fréquences radiophoniques assignées et non exploitées sur l’ensemble du pays.

Dans un communiqué parvenu à l’APS, la structure explique cette opération par la nécessité d’une optimisation des fréquences FM afin d’en obtenir de nouvelles dans certaines localités du pays, au terme d’une série d’itérations qui se terminera en fin 2021.

Elle a ainsi indiqué que des lettres de mise en demeure avaient déjà été adressées aux assignataires de fréquence concernés.

Pour la fourniture de services audiovisuels hertziens, les radiodiffuseurs exploitent des fréquences dont l’utilisation est autorisée par l’ARTP, mais il a été noté une saturation du plan de fréquences relatif à la radiodiffusion sonore, dans plusieurs localités du pays entrainant ainsi, le rejet de plusieurs demandes de fréquences, fait-on savoir.

Selon le communiqué signé du directeur général de l’ARTP, cette saturation est principalement causée par la non-exploitation d’une bonne partie des fréquences assignées.

Il souligne qu’en vue de trouver des ressources supplémentaires, l’ARTP participe au projet d’optimisation du Plan GE84 relatif à la radiodiffusion sonore, conjointement initié par le Bureau des radiocommunications de l’Union Internationale des Télécommunications (BR) et l’Union Africaine des Télécommunications (UAT).

Le projet d’optimisation du Plan GE84 combiné au processus de retrait, permettront de disposer davantage de ressources en fréquences assignables afin de satisfaire les demandes non encore satisfaites, rappelle l’ARTP.

(source :APS, 17 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)