twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP interdite d’accès à la SONATEL Médina

samedi 4 septembre 2010

Les membres du Collectif des cadres et agents de SONATEL se sont opposés, vendredi 03 septembre, à l’installation du matériel de Global Voice au niveau de leur agence sise à la Médina. Ils protestent toujours contre le décret (2010-632 du 28 mai 2010) confiant la gestion des appels internationaux entrants à Global Voice. « Au niveau syndical, nous avons pris des dispositions organisationnelles. A chaque fois que l’ARTP (Agence de régulation des télécommunications et des postes) viendra installer son matériel dans l’une ou l’autre direction de SONATEL dans Dakar, nous nous opposeront jusqu’au bout », a prévenu Demba Diakham Mbodji, responsable des cadres de SONATEL, interrogé à RFM (privée).

Dans la matinée de ce jeudi, plusieurs agents de SONATEL se sont érigés en boucliers contre les techniciens de l’ARTP. Ceux-ci étaient à l’agence Médina pour installer le matériel de Global Voice, chargé d’assurer le contrôle des appels téléphoniques internationaux entrants au Sénégal.

La mesure est entrée en vigueur le 1er août dernier. Elle n’est pas du goût des employés de SONATEL qui y voient une menace pour leurs emplois. « Tant que le gouvernement ne se saisit pas de la requête d’annulation du contrat liant Global Voice à l’ARTP, nous n’arrêterons pas de nous opposer à la mesure », a averti Diakham Mbodji.

Global Voice est une firme américano-haïtienne. Elle a en charge la gestion des appels internationaux entrants. Ce qui implique une hausse de la tarification et doit permettre de lutter et de prévenir la fraude sur les appels.

L’opération, selon les estimations de l’ARTP, devrait rapporter au Sénégal 5 milliards de francs CFA par mois, 60 milliards de francs CFA par an.

Youssouph Badji

(Source : Kanal150, 4 septembre 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)