twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP durcit le contrôle sur les offres mobiles

jeudi 4 juillet 2013

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) annonçait, hier, la mise en place d’un cadre réglementaire lui permettant désormais d’exercer un contrôle sur les offres à vocation commerciales émises par les opérateurs téléphoniques sénégalais, notamment les jeux, promotions et concours par SMS.

Optimiser la gestion du Plan national de numérotation, tel est le but de l’ensemble de décisions prises, hier, par l’Autorité de régulation nationale des télécoms et des postes. L’ARTP prône, en effet, un meilleur contrôle de cet outil grâce auquel elle permettait, depuis 2007, aux opérateurs téléphoniques d’acquérir des numéros courts, notamment pour leurs jeux SMS et serveurs vocaux.

Il s’agit, ainsi, de mettre en place un ensemble de règles via lesquelles elle pourra exercer sa mission première de régulation sur ces services à valeur ajoutée que l’on recense, dernièrement, au nombre de 274 à travers le territoire national.

L’initiative est née de manquements constatés par l’Autorité dans l’application, par les opérateurs, de tarifs conformes à ceux définis par le PNN. A cela s’ajouterait l’absence ou la mauvaise information des consommateurs sur lesdits tarifs, source de nombreuses plaintes récences au niveau de l’ARTP.

C’est, donc, pour apporter une réponse harmonieuse aux problèmes suscités que l’ARTP a adopté, depuis le 24 juin dernier, l’ensemble de décisions.

Ces dernières s’articulent en 5 axes : définir un nouveau cadre de procédures relatif aux services en question ; mettre à jour les règles de gestion du PNN ; monter un comité consultatif sur la numérotation au sein duquel les consommateurs seront présents ; obliger les opérateurs à informer clairement sur leurs tarifs et, enfin, instaurer l’élaboration, par ces derniers, d’un rapport annuel sur l’utilisation qu’ils ont faite des numéros courts leur étant attribués.

Parallèlement aux décisions suscitées, l’ARTP informe les consommateurs de son intention de mettre en place un nouveau dispositif de régulation sur la qualité globale des services offerts par les opérateurs de téléphonie titulaires de licences au Sénégal (Sonatel, Sentel, Expresso).

Ledit dispositif fixera désormais des objectifs aux opérateurs de téléphonie, prévoyant des sanctions en cas de non-respect, de même qu’il prévoit, chaque année, une publication par l’Autorité d’un tableau de classement des opérateurs selon leur niveau de performance en termes de qualité de service, dans chacune des régions du Sénégal.

Cela pour inciter les opérateurs à améliorer la qualité de leurs réseaux et, ainsi, créer une dynamique de concurrence saine entre ces derniers.

(Source : Enquête, 4 juillet 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)