twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP annonce le toilettage des attribtutions de fréquences

vendredi 19 août 2022

Dans le cadre de ses missions de gestion de la fréquence, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a tenu un séminaire de vulgarisation des procédures liées à la gestion des fréquences. Les participants ont échangé sur la « Vulgarisation des procédures de gestion et d’attribution aux textes réglementaires relatifs aux communications électroniques ». Le développement exponentiel des communications électroniques exige une mise à jour permanente des textes et procédures liés à l’attribution des fréquences pour mieux répondre aux besoins des usagers. Conscient de cela, le patron de l’Artp, Abdoul Ly, invite les utilisateurs à minimiser les risques de pénurie de fréquences qui, selon lui, peuvent nuire au développement des activités. Des recommandations sur les meilleures pratiques de gestion du spectre des fréquences dans le cadre d’un partage dynamique ont été formulées par les acteurs numériques à l’issue de cette rencontre.

Hier, c’est un Abdou Ly, directeur général de l’Artp, épanoui et satisfait de la qualité de service de la structure qu’il dirige qui s’exprimait devant les participants à la rencontre de vulgarisation des procédures liées à la gestion des fréquences. Il dit avoir noté une évolution durant ces dernières années relative à la généralisation et la convergence des applications grand public grâce aux radios communautaires, facilitée par une déspécialisation des infrastructures. Cependant, lui et son équipe veulent aller au-delà. C’est-àdire, mettre à la disposition des acteurs des outils et des plateformes avec des procédures simplifiées. « Ces outils de plateformes sont, à mon avis, la clé de voûte du développement économique et de l’installation durable de l’économie numérique que nous voulons tous. C’est une manière de rappeler notre responsabilité commune et partagée dans cette affaire », a précisé le Dg Abdoul Ly.

Les assurances du Dg de l’Artp !

Le patron de l’Artp s’est réjoui par ailleurs des baisses « importantes » apportées en 2019 sous l’égide du président de la République dans les redevances de fréquences au bénéfice des acteurs. Baisses qui ont impacté positivement les différents secteurs. « Au chapitre des outils, je peux citer Sunucarto, qui permet d’identifier l’emplacement d’antennes radioélectrique et d’obtenir des informations sur les services qu’elles portent. De même, les emplacements donnés, des résultats de mesures de rayonnement non-ionisant (Rni), l’observatoire des fréquences qui permettra de donner plus de visibilité aux parties prenantes et plus de transparence dans l’activité de gestion des fréquences. La dématérialisation des procédures : nous allons démarrer dès la semaine prochaine, la phase de désignation du projet de dématérialisation des procédures de gestion des fréquences » a-t-il annoncé. M Abdoul Ly rassure que l’économie numérique est une des priorités du gouvernement et repose pour beaucoup sur l’utilisation des fréquences. « Celles-ci sont déjà largement occupées par les services existants et la demande de fréquences pour des nouveaux services est toujours en croissance. Il me parait donc nécessaire d’encourager un usage plus intensif de cette ressource rare tout en minimisant le risque de pénurie de fréquences qui peut nuire au développement des activités » précise-t-il.

Pour la préservation du Spectre !

« C’est une invite que je lance aussi bien aux services de l’Artp en charge de la gestion des fréquences qu’aux utilisateurs de cette ressource rare pour rappeler que le spectre est un pilier fondamental de l’économie numérique et de l’innovation. C’est la raison pour laquelle il me semble important de ne pas occulter cette donnée importante au moment de la préparation et de rédiger les conclusions de ce séminaire », a indiqué le directeur de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), M. Abdoul Ly.

Assainir l’utilisation des fréquences !

Face à la prolifération des différentes technologies de réseau sans fil, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) promet de répondre aux besoins des demandeurs mais surtout de réguler l’utilisation des fréquences en récupérant celles utilisables. « A Dakar, on a une prolifération des demandes de fréquences. Dans la zone Fm, il n’y a plus de fréquences disponibles. C’est pourquoi l’Artp avait commis, l’année dernière, une mission d’audit qui avait permis de récupérer l’ensemble des fréquences qui ne sont pas utilisées. Il y avait beaucoup de demandeurs de fréquences à qui on les avait attribuées et qui, par la suite, ne les ont pas utilisées. La fréquence est une ressource rare. Dans d’autres bandes également, les opérateurs ont besoin de fréquences. Ce sont les raisons de cette semaine de vulgarisation. A Dakar dans la bande Fm, on a des problèmes de disponibilité des fréquences » a expliqué le directeur général de l’Autorité de régulations des télécommunications et des postes, Abdoul Ly. Lors de cette rencontre d’échanges, l’Artp a présenté sa plateforme Sunucarto aux acteurs. Il s’agit d’un outil de cartographie de stations radioélectriques implantées au Sénégal et des données de l’observatoire des fréquences.

Silèye Mbodji (Le Témoin)

(Source : SenePlus, 19 août 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik