twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’AFD fait débarquer tous les membres africains du conseil d’administration de Digital Africa qui devient 100% français

samedi 8 mai 2021

A l’issue de l’assemblée générale de l’association Digital Africa qui s’est tenue hier, 07 mai 2021, les deux membres africains du Conseil d’administration de Digital Africa qui y étaient encore ont été débarqués par l’Agence française de développement.

Désormais, Proparco, Expertise France, La Ferme digitale et l’AFD (qui prend deux sièges) sont les seuls membres du conseil d’administration de Digital Africa. Les membres africains AfriLabs et JokkoLabs qui y étaient encore ont été retirés du conseil, à l’issue d’un vote des membres de l’assemblée générale dont la plupart ont donné procuration à l’AFD.

22 On Sloane du Nigérian Kizito Okechukwu qui a récemment démissionné de son poste de président de Digital Africa a volontairement démissionné du CA et n’a pas participé aux travaux.

Pour sa part, CFI (membre français) a volontairement quitté le conseil d’administration.

Digital Africa était jusqu’ici constituée de 12 membres. Trois africains et neuf français.

Les membres africains AfriLabs et JokkoLabs n’ont pas hésité de marquer leur désapprobation à cette exclusion voulue par l’AFD. « C’est totalement en contradiction avec l’idée de départ de Digital Africa », a commenté l’un des membres africains.

Dans une tribune publiée le 07 mai 2021 sur Jeune Afrique, le Camerounais Beaugas Orain DJOYUM, président de l’association Smart Click Africa et DG du cabinet de veille stratégique et d’e-Réputation ICT Media Strategies, appelle le président français Emmanuel Macron à sauver Digital Africa et à veiller à ce que sa vision pour cette association soit respectée. « Monsieur le Président, il est encore temps ! Il est encore temps de prouver aux jeunes Africains que nous sommes que vous êtes d’une autre génération de Français, que vous avez tourné la page des Français restés dans une vision paternaliste, colonialiste et passéiste de sa relation avec l’Afrique, comme vous le revendiquez« , écrit Beaugas Orain DJOYUM.

(Source : Digital Business Africa, 8 mai 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)