twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kolda : une quarantaine de facilitateurs formés sur les messages de téléphone portable

mardi 12 octobre 2010

La formation d’une quarantaine de facilitateurs de l’ONG ’’Tostan’’ sur l’écriture, l’envoi et la leture de messages par le téléphone portable a débuté mardi à Kolda, a constaté le correspondant de l’APS.

’’Cette rencontre qui va regrouper pendant six jours les facilitateurs de Tostan s’inscrit dans le cadre de l’exécution de son programme intitulé Initiative Jokko au bénéfice des communautés de quelque vingt villages où nous avons mis à la disposition des populations plus de 800 téléphones portables pour accompagner le développement local’’, souligné Abdoulaye Kandé, coordonnateur régional de Tostan à l’ouverture du séminaire.

Ainsi, il s’agira, selon M. Kandé, d’amener les bénéficiaires à utiliser le téléphone portable pour les besoins de l’alphabétisation et du développement.

’’Nous avons initié ce projet pour permettre aux populations de communiquer sur les questions relatives au développement à travers l’écriture, la lecture et l’envoie de SMS par le portable, notamment dans la mobilisation, la sensibilisation et l’information au niveau de la base’’, a-t-il ajouté.

Le prefet du département de Kolda, Al Assane Sall, s’est réjoui de l’initiative. Le projet, a-t-il souligné, revêt un ’’’double intérêt’’. D’abord, il permettra, dit-il, aux populations de savoir utiliser les nouvelles technologies de l’information.

Il aidera ensuite à ’’l’atteinte du développement économique dans les zones d’interventions de l’ONG’’, -t-il aouté.

’’Il faut un citoyen bien formé si nous voulons nous développer à l’image des dragons d’Asie et, également, l’utilisation du téléphone portable au service de l’alphabétisation et du développement participe à la promotion des langues nationale. Je pense qu’il faut aller vers la création même de journaux édités et imprimés en langues nationales. C’est aussi une manière de contribuer à la démocratie’’, a-t-il poursivi.

Le séminaire qui se tient jusqu’au 16 octobre permetta aux facilitateurs en langue pulaar issus des coordinations de Kolda et de Tambacounda d’être mieux outillés dans l’’écriture, l’envoi et la lcture des messags, et d’assurer ainsi la démultiplication des connaissances qui auront ainsi été apprises.

(Source : APS, 12 octobre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)