twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kolda - Vulgarisation des Tic à l’école : Le Paem initie les élèves à l’ordinateur

jeudi 29 décembre 2005

Suite à l’accord tripartite entre le ministère de l’éducation, Microsoft et l’Usaid portant sur les technologies de l’information et de la communication, le projet d’appui à l’enseignement moyen et Partners in Learning, un programme d’éducation, en collaboration avec le Réseau Africain de Formation à Distance, a organisé des stages de formation dans les régions de Fatick, Tamba et Kolda. Quatre vingt dix participants des collèges ciblés, comprenant le personnel administratif, les enseignants et les élèves, ont été formés du 20 au 24 décembre. A Kolda, ils étaient 30 auditeurs à suivre cette formation, dans la salle informatique du lycée Alpha Molo Baldé. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’une éducation de qualité. Elle est le début d’une série d’activités qui vise particulièrement deux objectifs : équiper 30 collèges de proximité, en matériel informatique dans les régions cibles du Paem et fournir des ordinateurs portables aux Iden. Cela aidera grandement à franchir la prochaine étape qui vise à intégrer les technologies de l’information et de la communication dans les pratiques de classe, en vue d’améliorer les performances du personnel administratif, des enseignants et des élèves.

L’objectif principal du groupe Microsoft est de contribuer, aux côtés des gouvernements et des autres acteurs du secteur de l’éducation, à l’introduction et à la vulgarisation des Tic comme outils de transmission des connaissances mais aussi comme matière de connaissance. Le Réseau africain de formation à distance, pour sa part, est un réseau de centres de ressources placé sous la tutelle de la direction de l’enseignement moyen secondaire général du ministère de l’éducation. Le centre de Dakar est fréquenté par les enseignants, tous les jours, et la navigation dans Internet y est possible en continu. Le ministère de l’éducation ambitionne d’installer un centre dans chaque capitale régionale. Déjà, un centre est ouvert à Thiès et à Fatick. Le Resafad offre des formations à distance et permet à ses auditeurs d’obtenir le diplôme universitaire de communication multimédia.

Le Paem, grâce à la collaboration de ces deux partenaires, vise à équiper les écoles en ordinateurs. Il a déjà commandé des ordinateurs pour les établissements qui disposent de l’électricité. Le Paem va assurer une connexion à Internet dans chacune de ces écoles.

IBRAHIMA MANE

(Source : Le Soleil, 29 décembre 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)