twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : selon BMI Research, filiale de Fitch Group, Safaricom est trop dominant

mercredi 17 janvier 2018

Dans une note d’analyse, BMI Research juge l’opérateur de téléphonie mobile Safaricom trop dominant. La filiale de Fitch Group, a indiqué que « la domination de Safaricom sur les services de télécommunications et d’argent mobile continuera à limiter les activités des autres opérateurs sur le marché des télécommunications au Kenya ». La firme conseille à cet effet à l’Autorité des communications du Kenya (CAK), de « trouver d’autres moyens d’encourager la concurrence ».

Selon les dernières statistiques du marché, Safaricom détient 72,6% de part du marché mobile et 80,6% du marché du transfert d’argent par mobile. La société est aujourd’hui quasi-incontournable dans le règlement de facture par mobile. Son service M-Pesa touche divers domaines.

Le caractère dominant de Safaricom, Airtel le dénonce depuis plusieurs années déjà. La filiale de Bharti Airtel a, à de nombreuses reprises, interpellé le régulateur télécoms sur la nécessité de prendre des mesures garantissant l’expression des autres acteurs du secteur télécoms. Mais rien n’a véritablement changé. Le partage d’infrastructure est toujours tatillon. Même l’interopérabilité dans le Mobile Money, coince.

En 2017, plusieurs membres du Parlement, dénonçant également la toute-puissance de Safaricom, avaient proposé au régulateur télécoms d’imposer aux acteurs du marché local, une séparation de leurs activités voix et Mobile Money. L’idée n’a finalement pas été retenue. Face à tous les appels émis pour casser le caractère dominant de Safaricom, la CAK avait indiqué que cela reviendrait à punir le succès.

(Source : Agence Ecofin, 17 janvier 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)