twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : les revenus de l’activité Mobile Money de l’opérateur Safaricom annoncés à 834,7 millions $ à l’horizon 2021

mercredi 10 octobre 2018

Le chiffre d’affaires du segment porte-monnaie mobile de l’opérateur kényan de télécommunication Safaricom (M-Pesa) est anticipé à 84,22 milliards de shillings kényans (834,7 millions $ au taux actuel) en 2021, selon un rapport sur le mobile money publié par la multinationale bancaire Citi Group.

Cette progression intègre cependant un certain nombre de disparités. La première est qu’à cette période, la croissance des revenus (annoncée à 9,9%), en sera à sa quatrième baisse consécutive. La deuxième, c’est que grâce à une maîtrise des coûts d’opération sur ce segment, la marge brute d’exploitation atteindra le niveau record de 57,3 milliards de shillings à cette date, contre 34,5 milliards de shillings en 2017.

Le M-Pesa qui est le pionnier du mobile money en Afrique, et même dans le monde, est devenu aujourd’hui une grosse machine a générer du cash, mais qui évolue désormais presque seul sur un marché quasi mature. Il est utilisé par 60% des plus de quinze ans du Kenya, pour les solutions de paiement d’individus à individus, avec ses 78% d’abonnés sur son marché et 65% des agents intermédiaires.

L’originalité de ce service tient surtout du dynamisme de son promoteur, l’opérateur Safaricom, qui a su maintenir un rythme d’innovation quasi-permanent, avec une moyenne de trois nouvelles opportunités par an depuis 2007. « Actuellement au Kenya, il y des jeunes qui ont découvert le paiement avec le M-Pesa et ne s’imaginent même pas faire les choses autrement, et c’est là le grand succès de ce service », a fait savoir Joyce Ann Wainaina, la Directrice Citigroup en Afrique de l’est.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 10 octobre 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)