twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : les prix des téléphones et des cartes SIM augmenteront à partir de ce 1er juillet

vendredi 1er juillet 2022

La pénétration du mobile continue de croître en Afrique, avec l’accélération de la transformation numérique. Les autorités explorent des moyens réglementaires de générer davantage de revenus grâce à cette tendance devenue une nécessité.

Les prix des téléphones portables et des cartes SIM vont augmenter à partir de ce vendredi 1er juillet. La loi de finances 2022, entrée en vigueur ce jour, impose un droit d’accise de 10 % sur les téléphones cellulaires importés, ainsi qu’un droit d’accise de 50 shillings kényans (0,42 USD) sur chaque carte SIM importée prête à l’emploi.

Les deux nouveaux droits sur l’achat et l’utilisation des téléphones portables ne faisaient pas partie du projet de loi de finances 2022 original soumis par le ministre des Finances, Ukur Yatani. Ils ont été introduits lors du débat à la Chambre le mois dernier.

Ces nouvelles taxes sur l’achat et l’utilisation des téléphones portables interviennent dans un contexte marqué par la croissance de l’adoption et de l’usage des téléphones portables au Kenya. Selon l’Autorité des communications (CA), le Kenya comptait 60,1 millions de téléphones portables connectés aux réseaux mobiles en mars 2022, contre 59,56 millions en décembre 2021. Ce qui représente une augmentation de 540 000 nouveaux téléphones.

Cependant, le nombre de cartes SIM actives dans le pays a diminué de 124 689 au cours du troisième trimestre 2021/2022, clos le 31 mars, pour atteindre 64,9 millions, contre 65,1 millions d’abonnements au trimestre précédent. Selon le régulateur, la baisse des abonnements mobiles est en partie attribuée à l’opération d’enregistrement des SIM en cours, qui a vu la désactivation de cartes SIM illégalement enregistrées.

Nikhil Hira, associé du cabinet de conseil fiscal Kody Africa LLP, a déclaré à la presse locale qu’il voit les nouvelles taxes comme une mesure génératrice de revenus pour le gouvernement, en raison du nombre de personnes qui veulent un téléphone portable. «  Cela n’a pas beaucoup de sens, car nous n’avons pas d’industrie locale. Je comprendrais si nous avions une industrie de fabrication de téléphones mobiles, car nous essaierons de la protéger  ».

Ces nouvelles mesures du gouvernement vont peser sur les utilisateurs finaux qui paient déjà d’autres taxes sur les services auxquels ils accèdent sur leurs appareils. Ainsi, les utilisateurs de téléphones mobiles qui cherchent à remplacer ou à s’enregistrer à nouveau devront payer plus cher pour la ligne. Actuellement Safaricom facture 50 shillings pour le remplacement et la nouvelle inscription d’une carte SIM. Ses concurrents Airtel et Telkom ne facturent pas encore ces services.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 1er juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)